Arabie Saoudite : une autre défaite au Yémen – le garde du corps du roi tué

Par B
Paru sur Moon of Alabama sous le titre Saudi Arabia – Another Defeat In Yemen – King’s Bodyguard Killed


Il se passe quelque chose d’étrange en Arabie Saoudite et au Yémen.

Pour la deuxième fois en un mois, les forces yéménites alignées sur les Houthis ont encerclé et capturé des brigades de soldats et de mercenaires saoudiens. Les médias houthis rapportent que 2 400 combattants et plusieurs centaines de véhicules ont été capturés. [1] Selon les mêmes rapports, 500 soldats saoudiens ont été tués. Cette vidéo montre les combats. Une autre vidéo montre plusieurs centaines de prisonniers emmenés loin de la ligne de front. Voici d’autres photos. La plupart des prisonniers semblent être des pauvres hères que les Saoudiens avaient engagés. Seuls quelques-uns ont un uniforme. Les événements se sont produits au nord de Kitaf, près de la frontière saoudienne du Yémen, et au moins en partie dans la région de Najran, à l’intérieur de l’Arabie Saoudite. Voici un reportage sur l’opération précédente.

Le garde du corps personnel du roi saoudien Salmane a été tué. Selon la version officielle, c’était lors d’une dispute personnelle. Comme par hasard, le tireur est aussi mort. Mais il y a plus derrière tout cela :

Ali AlAhmed @AliAlAhmed_fr – 2:47 UTC – 29 sept. 2019

Je peux maintenant confirmer la mort du garde du corps personnel du roi saoudien @KingSalman, le général Abdulaziz AlFaghem, tué par balle. On le voit ici avec le roi. Il a été démis de ses fonctions il y a quelques jours, ce qui rend sa mort extrêmement suspecte. Je travaille sur les détails.

AlFegham a été vu il y a quelques jours marchant seul sur la corniche de #Jeddah, ce qui ne correspond pas à son travail. Il ne quitte jamais le du roi et dort au palais après le coucher du roi.

Je peux affirmer avec certitude qu’AlFegham a été licencié ce mois-ci par #MBS. Les détails seront communiqués lorsque les sources seront en mesure de trouver l’information & de la transmettre.

Mise à jour : #Le palais du roi saoudien à Djeddah est en état d’urgence. Je connais ce palais, j’ai vu ses plans et ses photos de l’intérieur, et j’y avais des sources depuis 2005 jusqu’à récemment. La cour royale de #Riyadh est également en état d’alerte.

AlFaghem avait beaucoup de secrets et avait servi comme garde personnel du roi Abdullah – à partir de 2002 – pour autant que nous puissions le confirmer. Cela faisait de lui une menace pour #MBS, étant donné qu’il supervisait les gardes du palais qui ont tué #JamalKhashoggi

Je peux dire que c’était un meurtre politique. Le rapport paraîtra dimanche avec des détails. [2]

Il y a eu hier un énorme incendie à Djeddah [3] près de la gare, ce qui pourrait être lié aux événements ci-dessus.

Après l’attaque contre les installations pétrolières, les Houthis avaient offert un cessez-le-feu. Mais les Saoudiens n’en voulaient qu’un ‘partiel’. Les Houthis l’ont rejeté.

Le « prince » Mohammed ben Salmane a peut-être licencié le garde du corps de son père pour se faciliter l’accès vers le trône. La récente attaque yéménite contre une installation pétrolière saoudienne et la défaite d’au moins deux brigades saoudiennes ont dû le mettre sous une forte pression. MBS est ministre de la Défense. Il a lancé la guerre contre le Yémen. Il doit craindre pour son emploi et son poste. Une fois le roi renversé, il deviendrait intouchable.

Traduction Entelekheia
Photo: Forces houthies, Yémen

Notes de la traduction :

[1] Selon les propos du général Yahya Al Sari, porte-parole des forces armées yéménites au cours d’une conférence de presse suivant l’opération, « Plus de 2000 soldats de l’ennemi sont capturés, dont quelques-uns sont des enfants. Utiliser des enfants sur les lignes de front est un crime majeur de l’ennemi et va contre les lois internationales. »

[2] Il n’y a pas eu de détails depuis. A suivre…

[3] Après plusieurs heures d’incendie, la toute nouvelle gare saoudienne Haramain, qui reliait La Mecque et Médine, est partie en fumée. Il est peu probable qu’elle puisse être remise en état. La cause de l’incendie est inconnue (ou non divulguée).

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.