Éoliennes : le casse du siècle

Nous a-t-on vendu du vent avec les éoliennes ? Il semblerait que la réponse soit bien pire : au delà de leur aspect franchement inesthétique – elles donnent des allures de zone industrielle au plus ravissant des paysages – sur lequel on aurait pu passer si leur apport avait été aussi positif qu’on nous l’a claironné, elles s’avèrent désastreuses pour l’environnement et la biodiversité (notamment les oiseaux, que selon les décomptes de la National Audubon Society, elles tuent à raison de 140 000 à 330 000 par an dans les seuls USA, sans même parler d’une hécatombe de chauve-souris et d’insectes). Nos portefeuilles de contribuables ne sont pas épargnés non plus – et ce n’est que le début de la liste noire des méfaits de cette technologie dite « verte » censément salvatrice.

Fabien Bouglé, expert de l’éolien, en a fait le détail dans un livre sorti en octobre dernier et rapidement devenu un best-seller, Éoliennes : la face noire de la transition écologique.

Présentation de l’éditeur :

Elles sont partout, incarnant le symbole de la transition écologique : sur les sites internet institutionnels, dans les livres scolaires, les publicités, les films, les médias… Les éoliennes ont envahi les campagnes et les littoraux et sont devenues dans le monde entier, par une propagande systématique, le symbole de l’écologie et de la lutte pour le climat. Et pourtant, derrière cette image verte… Pollution, émissions de CO2, atteintes à la santé et à la biodiversité, détournement de fonds publics, augmentation du prix de l’électricité, conflits d’intérêt, mafia : découvrez ce que le lobby du vent vous cache sur les éoliennes.


Paru sur le site de la librairie Tropiques


Autour de son livre, conférence-débat de Fabien Bouglé sur l’escroquerie ruineuse et calamiteuse des éoliennes, les agents et les complices de ce nouveau « Casse du siècle » :

(Une fois votre vidéo lancée, cliquez sur le petit carré en bas à droite pour accéder au mode plein écran)

Note d’introduction Entelekheia
Photo Jose Roberto Jr. Del Rosario/Pixabay

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :