Trêve de Noël : Petrouchka

Il était une fois, en Russie… dans une foire intinérante, une pauvre poupée de chiffon masculine tombe amoureux d’une marionnette mécanique qui le trahit avec un maure et, par son dédain, finit par le pousser au suicide.

Ce délicieux ballet au dénouement déchirant a été créé en 1911 à Paris par les Ballets russes, avec le génie incontestée Vaslav Nijinski dans le rôle-titre.

Ici, il est présenté par Rudolf Noureev en Petrouchka, Noëlla Pontois en poupée mécanique et Charles Jude dans le rôle du Maure.

Livret : Alexandre Benois et Igor Stravinsky
Musique : Igor Stravinsky
Chorégraphie : Michel Fokine

Illustration Alexandre Benois, 1911

Joyeux Noël à tous, et rendez-vous après le nouvel an !

Cliquez en bas, à droite pour avoir accès au mode plein écran.

 

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :