Catégorie : Analyses

Infox, intox et poker menteur

Loin de considérer que la politique américaine viole le droit international depuis la seule entrée en scène de Donald Trump, l’ancien ambassadeur de France Michel Raimbaud revient sur trente ans de géopolitique dominés par l’arrogance de Washington.

Loiseau : erreur de casting ou choix délibéré ?

« Or donc et nous y voilà : elle y est. La voici députée européenne dans un Parlement qui n’en est pas un (et qui ne sert à rien) et l’une de ses premières initiatives aurait été, nous dit-on, de déblatérer tout un tas de saloperies sur ceux dont elle comptait faire ses alliés, voire prendre la tête. Scandale ! « Hou la boulette ! » etc. Et l’on commence à se demander en haut lieu (même Quatremer, c’est dire !) si elle ne serait pas un petit peu nulle sur les bords. » – Par Mathieu Morel

Iran, USA, Etats-Unis, pétroliers, tankers, Oman, faux drapeau, false flag, pétrole, sanctions, guerre, Trump,

L’Iran va mettre une pression maximum sur les USA, voici comment

Avant-hier, deux pétroliers ont subi des attaques – apparemment de drones – dans le Golfe d’Oman. Certains commentateurs estiment que Téhéran n’aurait rien eu à gagner par ces actions, et pensent qu’il s’agit d’une attaque sous faux drapeau perpétrée par les USA pour pouvoir déclarer la guerre à l’Iran. Mais ce n’est pas la seule théorie.

Démocrates, novembre, élections, économie, USA, Etats-Unis, Républicains, Congrès, Sénat, Trump, Russiagate, Kavanaugh, Hillary, Clinton,

Le nouveau D-Day ? Donald Trump ouvre un deuxième front au Royaume-Uni

Le D-Day revu et corrigé, et les avances de Donald Trump au Royaume-Uni pour un accord de libre-échange post-Brexit décodées par George Galloway : un deuxième front se profile pour les Britanniques. Devront-ils combattre encore une fois, pour paraphraser Churchill, « sur les plages, sur les terrains de débarquement, dans les rues, dans les collines, dans les champs »… ?

Un think tank américain chasse le gros gibier russe, mais bute sur les USA

La RAND Corporation est un think tank dédié à la recherche stratégique affilié au Pentagone. Elle existe depuis 1948 et représente l’incarnation même de la paranoïa des USA au cours de la Guerre froide, dont elle a conçu une grande partie des politiques. Aujourd’hui, elle réémerge avec un plan de harcèlement de la Russie. Mais…

Royaume-Uni : La massue du Brexit frappe encore

Malgré une communication désespérée, le tsunami créé par le Brexit Party de Nigel Farage, né il y a seulement six semaines, pourrait bien balayer des partis vieux de plusieurs siècles, qui pourraient maintenant commencer à se fragmenter en leurs parties constitutives. – Par Georges Galloway

1945 : Les idéaux qui ont remporté la victoire sont encore les plus grands

Le 9 mai 1945, le fascisme hitlérien a finalement été écrasé sous les décombres de Berlin et le « Reich de mille ans » a heureusement trouvé une fin prématurée. Les coups mortels contre lui avaient été très majoritairement portés par l’Armée rouge et les fantômes des 27 millions de citoyens soviétiques tués qu’elle portait sur ses épaules. – Par George Galloway

idiotie, abruti, psychologie, bêtise, enferrer, imbécillité, sectes, opinion, avoir, raison, complotisme, théorie, complot,

Comment devenir un idiot en une seule étape facile – quel que soit votre niveau

A l’occasion d’une réflexion sur la lamentable tentative de prise de pouvoir de Juan Guaido et de ses « troupes » (entre 50 et 60 participants) mardi à Caracas, l’auteur a mis le doigt sur le mécanisme mental qui peut faire de chacun d’entre nous — y compris les surdiplômés — un idiot. Personne n’est à l’abri.

Démocrates, novembre, élections, économie, USA, Etats-Unis, Républicains, Congrès, Sénat, Trump, Russiagate, Kavanaugh, Hillary, Clinton,

Venezuela : Guaidó s’est fait piéger – la Maison-Blanche parle de guerre

Résumé des événements de ces dernières 48 heures au Venezuela, après la micro-tentative de coup d’Etat, mardi à Caracas, de Juan Guaidó accompagné de son mentor politique Leopoldo López et de quelques déserteurs de l’armée et du renseignement (en tout, entre 20 et 70 hommes selon les différentes sources). Comment ont-ils pu croire qu’ils allaient prendre le contrôle du pays avec une force aussi réduite ? Explication.