Catégorie : Art & Culture

Japon, Samouraïs, Bushido, Voie du guerrier, fascisme, Deuxième Guerre mondiale, nazisme, Mishima, seppuku, Hara-kiri, ronin, Meiji,

Bushido, la voie du parfait bonimenteur

Suite de notre virée au Japon impérial. Nous aimons bien cet article parce qu’il se rapporte indirectement à la « métaphysique des Panzer-divisions » (selon l’impeccable formule de la librairie Tropiques) portée au pinacle par les cercles universitaires français « de gauche ».

Lukacs, Nazisme, Gauche, Libertaire, libérale, libéralisme, Nietzsche, Nietzscheisme, Onfray,

[Vidéo] Lukacs et la destruction de la raison

Enfin, voici venue la publication, en trois volumes, du texte intégral de La Destruction de la raison, l’ouvrage « maudit » de George Lukacs qui retrace les étapes de l’adoption d’une idéologie proto-fasciste (au sens propre du terme) par les élites intellectuelles européennes, et via le prestige outre-Atlantique des universités d’Europe et sutout de France, plus tard américaines.

Ojibwa tales by an elder, 4

« Here we are … visiting friends! These folks don’t know we’re coming because we couldn’t call ahead. They don’t have extra cups and plates, let alone a refrigerator full of food because, of course, they don’t have a refrigerator. And they don’t have extra beds or blankets…but that’s OK … even though we plan on staying a week or more! » – By Nokomis

Ojibwa tales by an elder, 3

« Years ago there were few opportunities for women to make their own money… even if they lived in town and even if they were « white » women. Picking berries was an important activity for the women of my mother’s generation. Not only were the berries nutritious and tasty, they were a source of income. » – By Nokomis

Ojibwa tales by an elder, 2

« I had wanted to talk about Mom who was holding a baby in one hand, checking supper with the other while avoiding the cats and kids under her feet. But no matter how I tried I ended up talking about the stove. Here’s the story. – By Nokomis

Ojibwa tales by an elder

Nokomis is an Ojibwa elder and a great naive story-teller. Here are some of her stories about her First nations people, her youth, her hunter father, her stay-at-home mother and her life with nothing but boundless human ingenuity and patience, out there decades ago in the Canadian wilds, north of Lake Superior, miles from anywhere.

Baudrillard ou le triomphe du superflu

« Consommer, est-ce vraiment faire un choix ? Qu’est-ce que la liberté à l’époque des Superprisunics ? Jean Baudrillard, philosophe farouchement hors-Système, est le premier à synthétiser en une seule analyse le projet sociétal de l’Ouest à la fin des années 1960. Pour lui, le monde moderne s’est construit sur une dangereuse « disparition ». Il s’en remet au public dans un ouvrage resté emblématique : La Société de consommation. »

Charles Robin : « Cette culture libertaire du libéralisme est une nouvelle forme d’esclavage »

« e fait est que le libéralisme, tel qu’il s’est formalisé au cours de l’histoire moderne (et, plus particulièrement, au XVIIIe siècle), s’appuie essentiellement sur cette vision de l’Homme – défendue à l’époque par la plupart des penseurs des Lumières – comme d’un individu rationnel, dont le sens et la finalité ultimes de l’existence se réduiraient à la recherche de l’intérêt. »