Catégorie : Art & Culture

Baudrillard ou le triomphe du superflu

« Consommer, est-ce vraiment faire un choix ? Qu’est-ce que la liberté à l’époque des Superprisunics ? Jean Baudrillard, philosophe farouchement hors-Système, est le premier à synthétiser en une seule analyse le projet sociétal de l’Ouest à la fin des années 1960. Pour lui, le monde moderne s’est construit sur une dangereuse « disparition ». Il s’en remet au public dans un ouvrage resté emblématique : La Société de consommation. »

Charles Robin : « Cette culture libertaire du libéralisme est une nouvelle forme d’esclavage »

« e fait est que le libéralisme, tel qu’il s’est formalisé au cours de l’histoire moderne (et, plus particulièrement, au XVIIIe siècle), s’appuie essentiellement sur cette vision de l’Homme – défendue à l’époque par la plupart des penseurs des Lumières – comme d’un individu rationnel, dont le sens et la finalité ultimes de l’existence se réduiraient à la recherche de l’intérêt. »

Lead Belly – Pick a Bale of Cotton

Une légende.
Date, 1945. Et, peut-être encore plus belle, la version du prisonnier James Iron Head Baker, enregistrée dans un pénitencier en 1933.

Lightning – It’s a Long John

Aux USA, un ‘chain gang’ était un groupe de prisonniers enchaînés ensemble pour travailler hors de la prison. Si les prisonniers étaient noirs à 99%, c’était parce que les juges américains les tenaient forcément pour coupables – une question de couleur de peau et de Constitution des USA, dont le 13ème amendement, à ce jour, autorise l’esclavage dans le cadre d’une peine de prison.

Livre : La piraterie dans l’âme, essai sur la démocratie

L’argument qu’avance ce livre procède d’un renversement complet de nos habitudes de penser. Il tient en ceci : si la piraterie s’est faite si spontanément démocratique, c’est parce qu’en réalité c’est la démocratie qui a, en son essence, à voir avec la piraterie, avec la prédation et l’extorsion, et non l’inverse.

Chronique de livre : Sergueï Chargounov, fils de pope et nostalgique

Pas de commentaire, ni d’analyse dans ce texte sensible et drôle façon road-movie, porté par un romantisme que la multitude des épreuves affrontées paraît ne pas avoir altéré. Mais, insensiblement, c’est un saisissant tableau du pays passé et présent qui se dégage de la succession de ces aventures.

Son House – Grinnin’ inYour Face

LA chanson qui a fondé l’intégralité de la carrière de Jack White, des White Stripes.
Son House a également influencé Muddy Waters et Robert Johnson.