Catégorie : Économie

La responsabilité des États-Unis dans la famine au Yémen

L’interminable guerre de la « coalition de pays arabes » (Arabie Saoudite, EAU, Bahreïn, Koweït, Qatar, Jordanie, Égypte, Maroc, avec le soutien logistique et de renseignements des USA) contre l’un des pays les plus pauvres de la planète, le Yémen, se poursuit depuis 2015 et ne semble engendrer qu’une seule réponse des pays occidentaux: toujours plus de ventes d’armes à l’Arabie Saoudite. Et les victimes s’accumulent dans ce qui s’apparente beaucoup plus à un génocide qu’à une guerre et donne lieu, aujourd’hui, à l’une des pires crises humanitaires depuis 1945. Les organisations humanitaires hurlent dans le désert. L’ONU dénonce mais ne bouge pas.

La superpuissance américaine est en état de délabrement interne

« Le programme de Wall Street, axé sur la mondialisation de la production américaine et son externalisation, a transformé l’Amérique en une superpuissance creuse, en état de délabrement. Depuis les années 1980, les États-Unis ont considérablement sous-investi dans les nouvelles infrastructures et dans le renouvellement des anciennes.

USA : 6 effets secondaires majeurs du cannabis légal dont personne ne parle

« Aux États-Unis, le mouvement pour la légalisation de la marijuana a fait des pas de géant au cours de ces dernières années. De plus en plus d’États abandonnent leur croisade contre une herbe qui transforme les gens en étudiants de première année de philo amateurs de cochonneries à manger. Mais malheureusement pour ceux qui voulaient que tout roule pour leur dope, il se trouve que la marijuana légale a quelques effets secondaires imprévus, par exemple… »

La politique étrangère de Trump jumelle de celle d’Obama, pourquoi ?

Ceux qui ont voté pour Trump sur la base de ses affectations de pacifisme et de ses promesses de détente avec la Russie sont bien désappointés : la politique étrangère des USA reste tout aussi agressive, et peut-être même encore plus que sous Obama ou Bush.
Des allures de pamphlet anti-capitaliste, mais pas mal de vérités bien senties dans cet article…

Nouvelles d’Eurasie : la stratégie des USA pour reprendre la main

« De façon inquiétante pour les magouilleurs cupides de Washington DC, il y a beaucoup de nouvelles activités économiques en Eurasie, dont très peu offrent un rôle quelconque aux USA. Ces activités comprennent des plans pour une Union eurasienne menée par la Russie, un développement de l’Organisation de coopération de Shanghai (SCO), et l’avancée rapide de la méga-aventure chinoise One Belt, One Road. Cette dernière serait, de fait, une nouvelle Route de la soie s’étendant de Vladivostok jusqu’à Lisbonne, qui donnerait une influence économique à la Chine et à la Russie à travers les continents d’Asie et d’Europe (…) Ce scénario est un cauchemar pour Washington. »

Petit inventaire des méthodes sordides employées par les hommes de Davos pour enfumer les populations et rester au pouvoir

Que ce soit dans sa forme originelle ou dans sa version « néo » post-moderne, le libéralisme est une position Ô combien commune et rebattue. Les libéraux comme Charles Gave, en revanche – anti-euro, anti-UE, anti-mondialistes – sont des oiseaux rares, du moins en France. Quand en plus, la plume est d’une belle causticité, la pensée libre et l’avis pertinent, c’est un vrai plaisir.

«C’est le plein emploi aux Etats-Unis et bientôt en France! »

Nous nous dirigeons vers des élections à enjeux importants pour la destinée du pays. C’est l’occasion de ressortir quelques données qui permettront de mieux les saisir, par exemple sur la réalité désastreuse du chômage dans la zone néolibérale occidentale. Aujourd’hui les USA, dont cet article écrit en 2015 résume les vraies raisons du vote Trump qui a eu lieu depuis, demain la France ?

A relire : L’Horreur économique, de Viviane Forrester

« Les marchés laissés à eux-mêmes ont mené les économies dans le mur. Les économies européennes ont été touchées de plein fouet. Le travail n’a certes pas totalement disparu, mais le chômage, notamment celui des jeunes, dont Viviane Forrester s’inquiétait déjà dans son livre, est l’un des problèmes majeurs en Europe. »