Catégorie : Société

Le Monde, Macron, Hazan, Révolution, propagande,

Performances

Cette tribune d’Eric Hazan a été commandée par Le Monde pour ses pages Débats, mais le journal a finalement refusé de la publier. Un texte impertinent à savourer lentement, comme un bon vin.

Peak oil, ressources, décroissance, croissance, crise, crises, avenir, réformes, UE,

Des fourmis et des hommes

Même si ce texte reflète avant tout les préoccupations de l’auteur quant à l’avenir énergétique de nos sociétés, il peut être lu à beaucoup d’autres niveaux aussi. Capitalisme néolibéral, prédation de pays du tiers-monde, divisions sociales irréductibles et troubles mentaux en expansion dans tout l’Occident… nous ressemblons de plus en plus à ce personnage décrit dans l’article, l’homme-fourmi qui tourne en rond, à l’aveuglette, dans sa quête d’un bonheur inaccessible – et qui finit par mourir de faim à quelques mètres d’une source de nourriture.

Assange, Julian Assange, Wikileaks, Ecuador, Embassy, Ecuadorian Embassy,

Getting Julian Assange: The Untold Story

Julian Assange has been vindicated because the Swedish case against him was corrupt. The prosecutor, Marianne Ny, obstructed justice and should be prosecuted. Her obsession with Assange not only embarrassed her colleagues and the judiciary but exposed the Swedish state’s collusion with the United States in its crimes of war and « rendition ». – By John Pilger

Réflexions sur la notion de Peuple

Que l’on soit croyant ou non, un texte qui donne des indications historiques et sociologiques précieuses sur le glissement, également dénoncé par des penseurs comme Jean-Claude Michéa, de l’image idéalisée du peuple en tant que prolétariat héroïque nourrie par des entités comme le PCF en son temps, au populo « Dupont-Lajoie » méprisable et corvéable à merci actuel. Qu’est-ce qui a provoqué une régression et une inversion de perspective pareilles ?

Le président précédemment connu sous le nom « Hitler »

Le changement à vue de Donald Trump, qui dès les premiers jours de son mandat, est passé d’un programme de campagne résolument pacifiste, axé sur la négociation et la signature de traités commerciaux en lieu et place de menaces de guerres à des attitudes encore plus belliqueuses que ses prédécesseurs, a sidéré tous les observateurs. A noter : Obama s’était également fait élire sur des promesses de pacifisme (sans même parler de son Prix Nobel de la paix) et n’en a pas moins fait encore plus de guerres que George W. Bush.

GPA Ovocytes féminisme UE Europe Etats-Unis,

Quand les féministes de gauche et les catholiques conservatrices s’unissent

Les catholiques conservateurs et les féministes de gauche se retrouvent souvent à l’opposé dans les débats politiques, notamment sur ce que les femmes peuvent faire ou non de leurs corps. Malgré tout, en Europe, il y a une question liée aux droits des femmes sur laquelle l’Église catholique, qui est bien connue pour ses positions pro-vie, trouve un terrain d’entente avec les féministes pro-choix : la GPA.

De l’antirussisme

« Pour nous l’antirussisme en cours aujourd’hui d’une façon dévastatrice et littéralement insensée est totalement, absolument une pathologie. Cela signifie que “l’Occident” est malade et que son antirussisme n’a rien à voir avec une situation politique, stratégique, etc., en connexion directe, de confrontation, d’antagonisme ou de toute autre sorte, avec la Russie, – même s’il y a par ailleurs, objectivement parlant, des causes possibles, qui restent entièrement à déterminer, de situations de confrontation, d’antagonisme, etc. C’est de cette maladie que nous parlons. »

Emmanuel Clinton contre Marine Le Trump

La vision de Pepe Escobar, journaliste brésilien spécialisé en géopolitique, sur les élections françaises – des élections inscrites dans une atmosphère crépusculaire et anxiogène, et dont les enjeux pour le pays et au delà, pour l’Europe toute entière, dépassent de très loin les deux candidats en lice.

L’ignorance, c’est la force

Un bref article qui se raccorde à l’analyse de Justin Raimondo publiée hier qui, si elle avait des mots durs, est amplement dépassée par Publius Tacitus (un intervenant du blog américain d’analystes militaires et de renseignements Sic Semper Tyrannis), pour qui l’extase quasi-sexuelle consternante déclenchée dans les médias et le public des USA par les missiles de Trump explique par quel processus un pays peut basculer dans des aberrations comme le nazisme. Le sadisme et la haine irraisonnée sont-ils si contagieux ?

Notre classe politique est-elle devenue folle ?

Les « narratives » officielles marchent de plus en plus sur la tête, les interprétations des événements versent de plus en plus dans le sadisme, la paranoïa et/ou les interprétations délirantes (exemples, les dénonciations de « l’ingérence russe » dans les élections et la vie politique occidentales, les manifestations de joie après les missiles de Trump ou l’hystérie anti-Assad accompagnée de ventes d’armes décomplexées à l’Arabie Saoudite, qui bombarde pourtant ouvertement les civils du Yémen). Ceux qui sont à l’origine de ces narratives haineuses et déconnectées sont-ils fous ? Le journaliste anti-guerre Justin Raimondo se pose très sérieusement la question. Et en journaliste consciencieux, il a cherché des réponses.