Fin du calife : ‘Il est mort comme un chien’

Abou Bakr al-Baghdadi, faux calife, chef d’ISIS/Daesh, l’homme le plus recherché de la planète, a été « livré à la justice » sous le mandat de Trump. Le « chien mort » calife est maintenant positionné comme trophée gagnant en politique étrangère en vue de la réélection de 2020.
– Par Pepe Escobar

Chili : effondrement néolibéral et fin de la post-dictature

Le Chili a connu des journées de protestations citoyennes sans précédent dans sa mémoire collective immédiate. Cela sonnera-t-il le glas du président Piñera et au-delà, du système néolibéral qui, là-bas comme ailleurs dans le monde, a saigné le pays à blanc ? L’auteur, un analyste politique, a l’air de le penser.

Assange face à un tribunal fantoche

Hier, Julian Assange comparaissait devant le tribunal de première instance de Westminster pour la première audience de sa procédure d’extradition. L’ancien ambassadeur et collaborateur de Wikileaks Craig Murray y était. Ce qu’il a à nous dire sur ce qu’est devenu le système judiciaire d’un pays d’Europe, le très libéral et éclairé Royaume-Uni, est effrayant.

Mike, Pence, Erdogan, cessez-le-feu, Turquie, Kurdes, Syrie, YPG, PKK, Trump, Kobane, négociations, retrait, USA, troupes, américaines, blob,

USA : les médias et experts interprètent de travers le plan syrien où ‘tout le monde gagne’

Les médias occidentaux se trompent sur les discussions de jeudi dernier entre le vice-président américain Mike Pence et le président turc Recep Tayyip Erdogan. Ces pourparlers n’étaient qu’un spectacle destiné à apaiser les critiques envers la décision du président Donald Trump de retirer les troupes américaines du nord-est de la Syrie…

Les séparatistes catalans méchants, les ‘manifestants pro-démocratie’ de HK gentils : comment 1984 d’Orwell est devenu le manuel des ‘médias libres’ occidentaux

Dans un festival d’absurdités digne des meilleurs humoristes, lorsque des partisans des dirigeants catalans emprisonnés pour avoir organisé un vote démocratique avancent sur l’aéroport de Barcelone, les médias dénoncent à grand-bruit ces ‘séparatistes’ qui causent du chaos. Lorsque la même tactique est utilisée à Hong Kong, c’est une manifestation ‘pro-démocratie’.