Étiqueté : Afghanistan

Afghanistan, OBOR, BRI, Chine, Russie, OCS, Tillerson, Talibans, Minerai, Route de la soie, One Belt One Road,

Le 11 septembre et l’insoluble drame afghan

La realpolitik dicte aujourd’hui que toute solution, sur le dramatique échiquier afghan, à ce qui s’est traduit pour les USA par 16 ans de guerre, devra impliquer la Chine, la Russie, l’Inde, l’Iran et le Pakistan. – Par Pepe Escobar

La bombe des BRICS

La doctrine stratégique de Washington décrète que la Russie-Chine ne doit pas être autorisée à devenir prépondérante sur le territoire eurasien. Et pourtant, ce que les BRICS préparent géo-économiquement ne concerne pas seulement l’Eurasie – mais tout l’hémisphère sud. – Par Pepe Escobar

Les USA commettent des actes terroristes – pourquoi est-ce si difficile à comprendre ?

C’est toujours « l’État voyou » qui est une menace pour l’ordre mondial – ici l’Irak, là la Corée du Nord – ça les démange d’attaquer et la seule chose qui les retient est « le rôle démocratique des États-Unis », qui sanctionne les pays jusqu’à les affamer ou patrouillent dans leurs eaux territoriales avec d’immenses navires de guerre pour les intimider et les pousser à se rendre. Le responsable, en d’autres termes, est toujours le Despote oriental.

USA, Guerres, Complexe militaro-industriel, Afghanistan, Iran, Irak, Yémen, Somalie, Corée du Nord, Syrie, Ukraine, Chine,

Combien de guerres les USA peuvent-ils mener simultanément ?

Avec plus de 800 bases militaires dans le monde, des dépenses militaires à hauteur de la moitié de leur budget fédéral, un état de guerre permanent soutenu par une propagande belliciste omniprésente, les USA, dont l’économie se centre sur les guerres depuis la Deuxième Guerre mondiale, cherchent à perpétuer coûte que coûte leur système, quitte à mettre la planète entière en danger. De plus, comme tout système capitaliste, l’appareil guerrier des USA implique une croissance. Traduction : toujours plus de guerres. Jusqu’où, et jusqu’à quand ?

Route de la soie, One Belt One Road, Afghanistan, Taliban, Talibans, Daech, Chine, Russie, OCS,

Paranoïa sur la Route de la soie afghane

La nouvelle Route de la soie, alias Initiative Belt and Road, arrivera-t-elle à traverser un jour l’Hindou Kouch ? Tous ceux qui tenteront de « reconstruire » l’Afghanistan auront du pain sur la planche. Toutefois, le succès de la nouvelle Route de la soie chinoise dépendra beaucoup des progrès accomplis. – Par Pepe Escobar

The Afghan War & Opioid Addiction In America

In Afghanistan, the opium market made a dramatic comeback immediately following the U.S. invasion in October 2001. Not only was the opium trade restored, it surged drastically – rising from a production level of 185 tons under the Taliban (before the production ban) to 3,400 tons in 2002.