Étiqueté : Afrique

Tirailleurs, Thiaroye, Sénégal, colonies, France, Première Guerre mondiale, Deuxième Guerre mondiale,

Le massacre de Thiaroye, une conséquence de l’esprit colonial ?

En décembre 1944, à Thiaroye au Sénégal, des officiers français massacrent des tirailleurs sénégalais sans la moindre raison ou justification. A ce jour, aucune explication valable de leur comportement n’a été donnée. Pire : les tirailleurs survivants du massacre ont été poursuivis et condamnés à des peines de prison, officiellement pour « rébellion armée », en réalité pour couvrir la culpabilité des officiers coloniaux. Soixante-treize ans après, l’affaire n’est toujours pas réglée.

Les entreprises chinoises opérant en Afrique emploient une main-d’oeuvre locale à hauteur de 86%, selon McKinsey

Après des décennies de pillage éhonté de l’Afrique par l’Occident, un nouvel espoir pour le continent ? La Chine, qui y injecte des investissements depuis quelques années déjà, crée des emplois, bâtit des aéroports, des voies ferroviaires, des routes, des écoles, des stades, et stimule la croissance africaine dans le cadre de la méga-aventure du XIXe siècle One Belt, One Road…

Le chemin de fer Congo-Océan, un massacre colonial français

Construit de 1921 à 1934, le chemin de fer Congo-Océan, qui court sur 520 kilomètres de Brazzaville ouest au port de Pointe-Noire sur un terrain instable, à travers ponts et tunnels, berges de voies fluviales, escarpements et jungles presque impraticables, reste encore aujourd’hui l’un des exemples majeurs de voies de communication terrestres de l’extrême, de celles dont on fait des documentaires à sensation. Mais là ne s’arrête pas sa réputation : elle est également connue comme l’une des constructions les plus meurtrières de l’histoire des colonies.