Étiqueté : al-Qaïda

La piste des armes mène parfois à des endroits imprévus

Qu’y a-t-il de commun entre une enquête policière et une investigation journalistique professionnellement menée ? A peu près tout. Leçon par le vétéran Robert Fisk, qui raconte ici comment il a suivi une piste d’armes des lignes de front syriennes jusque dans un paisible petit village de Bosnie.

Casques, blancs, James, Mesurier, Syrie, suicide, balcon, Istanbul,

La triste mort de James Le Mesurier, fondateur des Casques blancs

Comme chacun sait, le mercenaire, ex-officier de l’armée britannique, ex-agent du renseignement militaire et fondateur des Casques blancs James Le Mesurier est mort le 11 novembre dernier, à Istanbul où il résidait, à la suite d’une mauvaise chute de son balcon.

Après Ben Laden, Baghdadi nominé à Hollywood !

La neutralisation du chef de Dae’ch s’inscrit dans la plus belle tradition hollywoodienne, images et « plan com » à l’appui. L’opération des forces spéciales américaines qui a permis de neutraliser Baghdadi en rappelle une autre. – Par Richard Labévière

Entre Washington-Charybde et Ankara-Scylla, les Kurdes devraient choisir Damas

La Turquie est passée d’un processus de paix avec sa substantielle minorité kurde à une politique de force militaire, criminalisant les partis politiques et la presse kurdes, et au langage de la guerre civile. Mais elle causera des dommages irréversibles à sa cause dans le monde entier si elle fait maintenant avancer les armes contre la population kurde du nord de la Syrie. Par George Galloway.

Les Houthis du Yémen représentent-ils l’avenir de la guerre ?

Si vous voulez voir l’avenir de la guerre, observez attentivement les combats au Yémen. Là-bas, les Houthis, un groupe rebelle basé dans le nord-ouest du pays, ont combattu les militaires richement financés et équipés de l’Arabie Saoudite et des Émirats Arabes Unis, jusqu’à les vaincre. Ils se sont même montrés capables de lancer des attaques jusqu’au sein de l’Arabie Saoudite. Comment ?

Comment la guerre de l’Occident en Libye a stimulé le terrorisme dans 14 pays

« Huit ans après la guerre de l’OTAN en Libye de 2011, alors que le pays entre dans une nouvelle phase de son conflit, j’ai fait le point sur le nombre de pays dans lesquels le terrorisme s’est propagé comme un produit direct de cette guerre. Le nombre est d’au moins quatorze. » – Par Mark Curtis, historien et analyste britannique

guerre, hybride, USA, Iran, Venezuela, Cheney, Hamza, ben Laden, al-Nosra, al-Qaïda, Bolton, Pompeo, Pakistan, Inde, attaque, Zakharova, Lavrov, Guaido, cyberattaque, Nitro Zeus, sanctions, doctrine, Monroe, Petrobras, Brésil, Rousseff, Lula, RAND, Corporation, simulations, première, frappe, nucléaire,

USA : les guerres hybrides de l’empire du chaos en mode turbo

Qu’est-ce qu’une guerre hybride ? C’est une guerre multiforme : politique, diplomatique, d’influence à travers de la propagande de masse et des « fake news », de cyber-attaques, de poursuites judiciaires, d’interventions dans les processus électoraux étrangers, de révolutions de couleur, de sanctions, d’attaques terroristes, de coups d’Etat, de transferts d’armes à des milices, de corruption des élites des pays ciblés, etc. Elle peut impliquer des actions militaires conventionelles.

La cause ouïghoure, coqueluche de l’Occident

« Les Ouïghours sont l’une des 54 nationalités minoritaires reconnues par la Constitution de la République populaire de Chine. Située à l’extrémité occidentale de la Chine, la Région autonome ouïghoure du Xinjiang a une population composite de 24 millions d’habitants, dont 46% de Ouïghours et 39% de Han. » Que s’y passe-t-il réellement ? Par Bruno Guigue.

guerre, Bush, 11 septembre, 9-11, Pentagone, contreterrorisme, antiterrorisme, Niger, Afghanistan, Irak, Pakistan, Syrie, Philippines, Somalie, Libye, Tunisie, Somalie, Mali, Kenya, Al-Qaïda, Nigéria, Djibouti, Yémen,

À perpétuité : la Guerre planétaire contre le terrorisme des USA

En septembre 2001, l’administration Bush a lancé la « guerre mondiale contre le terrorisme ». Bien que l’adjectif « mondiale » ait depuis longtemps été retiré du nom, il s’avère qu’elle ne plaisantait pas. Depuis, la présence militaire des USA s’est étendue au bas mot à 80 pays dans le monde. – Par Stephanie Savell, directrice de recherches à l’université de pointe Brown, aux Etats-Unis.