Étiqueté : Arabie Saoudite

Cinq leçons de l’attaque contre l’Arabie Saoudite

Après l’attaque du 14 septembre dernier, les dégâts matériels sur les installations pétrolières saoudiennes sont considérables – mais encore plus considérables en sont les retombées régionales et internationales actuelles, et potentielles pour l’avenir. Cinq points pour entamer la liste, par Richard Labévière

Arabie Saoudite : une autre défaite au Yémen – le garde du corps du roi tué

Pour la deuxième fois en un mois, les forces yéménites alignées sur les Houthis ont encerclé et capturé des brigades de soldats et de mercenaires saoudiens. Les médias houthis rapportent que 2 400 combattants et plusieurs centaines de véhicules ont été capturés. Du côté de Riyad, le garde du corps du vieux roi Salmane a été tué…

Comment les Houthis ont renversé l’échiquier

Ce qui s’est passé samedi dernier avec l’attaque houthie contre l’Arabie Saoudite bouleverse la donne géopolitique mondiale, sans même parler des structures militaires conventionnelles et des stratégies fondées sur des armements lourds, qui vont être à revoir de fond en comble, et de la question de la sécurisation des zones pétrolières et gazières alliées des USA. Un casse-tête pour think tanks washingtoniens. Par Pepe Escobar

drones, Iran, houthi, pétrole, économie, États-Unis, USA, Trump, Défense, Arabie Saoudite, Khamenei, Rohani, huile, schiste, coûts, prix, pétrole,

Trump ne semble pas très pressé d’aider l’Arabie Saoudite

Le point sur la situation du moment, après l’attaque yéménite contre les installations pétrolières centrales de l’Arabie Saoudite. Contrairement au Secrétaire d’Etat Mike Pompeo, qui s’est précipité pour accuser l’Iran, le président des USA semble chercher à gagner du temps et pose même des conditions aux Saoudiens pour leur venir en aide… Par M.K. Bhadrakumar

Attaque contre les infrastructures pétrolières saoudiennes : pourquoi Washington dénonce l’Iran

Pour les cours du pétrole mondiaux et le pétrodollar, l’attaque réussie contre l’Arabie Saoudite peut s’avérer désastreuse, selon le temps que mettront les Saoudiens à réparer les dégâts et à reprendre le cours normal de leur production pétrolière. Mais pour les USA, le problème ne s’arrête pas là.

Yémen : une humiliante défaite en vue pour les USA

Le 17 août dernier, Moon of Alabama annonçait la fin de la guerre au Yémen (lien en français dans l’article). Il semble aujourd’hui qu’il avait raison avec un peu d’avance : aujourd’hui, l’administration Trump avoue négocier discrètement avec les Houthis pour mettre fin aux hostilités.

Les Houthis du Yémen représentent-ils l’avenir de la guerre ?

Si vous voulez voir l’avenir de la guerre, observez attentivement les combats au Yémen. Là-bas, les Houthis, un groupe rebelle basé dans le nord-ouest du pays, ont combattu les militaires richement financés et équipés de l’Arabie Saoudite et des Émirats Arabes Unis, jusqu’à les vaincre. Ils se sont même montrés capables de lancer des attaques jusqu’au sein de l’Arabie Saoudite. Comment ?