Étiqueté : Asie

Opium, trafic, Vietnam, Indochine, Doumer, colonie, colonies, Asie, fumerie, Ho Chi Minh, légalisation, opiacés, Alfred McCoy

L’Indochine française : la fumerie d’opium bien sympathique du coin

La cour du Vietnam était totalement opposée à l’opium, autant sur des bases sociales qu’économiques. L’opium a été interdit quasiment dès son apparition à travers le commerce de l’opium britannique en Chine, à la toute fin du XVIIIe siècle. En 1820, l’empereur ordonne que même les fils et jeunes frères des dépendants à l’opium dénoncent les coupables aux autorités. Mais en 1862, la France annexe Saïgon, puis progressivement, s’étend sur toute l’Indochine. Les ventes d’opium, légalisées et régies par un monopole d’État français, paieront les frais de la nouvelle colonie.

Documentaire : Princes of the yen, le pouvoir des banques centrales

Une chronologie magistrale de la dissolution de l’économie libérale de la fin de la Deuxième Guerre mondiale à nos jours. Dans ce film passionnant sur le pouvoir des banques centrales et les effets délétères de leur libéralisation progressive, l’économiste professeur de l’université de Southampton Richard Werner retrace l’évolution de l’économie occidentale à travers le cas du Japon, avant d’élargir son propos à d’autres pays d’Asie et enfin, à l’UE.