Étiqueté : Capitalisme

Démocrates, novembre, élections, économie, USA, Etats-Unis, Républicains, Congrès, Sénat, Trump, Russiagate, Kavanaugh, Hillary, Clinton,

Make Globalism Great Again : Rendons sa grandeur au mondialisme !

Depuis environ deux cents ans, nous sommes conditionnés à nous considérer comme les citoyens d’un ensemble d’États-nations souverains, comme des « Américains », des « Allemands », des « Grecs », etc. Or, il n’y a plus d’États-nations souverains. Le capitalisme mondialisé les a éliminés. C’est pourquoi nous vivons une réaction « néo-nationaliste ». Trump, Brexit, le soi-disant « nouveau populisme »… ce sont les spasmes de l’agonie de la souveraineté nationale. – Par CJ Hopkins

Le mouvement des Gilets jaunes peut-il s’étendre aux USA ?

Un article qui a le mérite d’exposer le principal danger posé par les Gilets jaunes : l’effet dit « domino », autrement dit la contagion internationale. De fait, l’histoire enseigne que les révoltes ont tendance à se propager de pays en pays, et si jadis, ce processus pouvait prendre des années, parfois des décennies, aujourd’hui, il pourrait être considérablement abrégé.

Gilets jaunes : la dérangeante odeur du pauvre

« Passionnant révélateur des fractures françaises, fascinant témoignage du divorce entre gagnants et perdants de la mondialisation (…), de la vérité suivante : les classes moyennes sont en train de mourir sous nos yeux. » – Par Ambroise de Rancourt

Populisme, montée, Gauche, Trump, UE,

A bas les classes populaires !

« Si la gauche doit un jour s’unir pour sauver le monde de Donald Trump et de ses légions de fascistes poutino-nazis, nous devrons affronter notre ennemi principal… les classes populaires internationales. Oui, mes camarades, j’ai bien peur qu’il soit temps de se confronter aux faits, si déprimants soient-ils. Les classes populaires ne sont pas nos amies. » – Par CJ Hopkins

écologie, pollution, Indonésie, Bornéo, Java, capitalisme, dérégulation, Kalimantan, Incendies, caoutchouc, hévéa, mines, ressources, rivières, déchets, monoculture,

Bornéo, une île dévastée

Pendant qu’en France, nous sommes encouragés à nous préoccuper d’écologie et qu’une foultitude d’experts glosent doctement sur nos possibilités de transition vers une société plus verte, à l’autre bout de la planète, le capitalisme dérégulé transforme des pays entiers en déchetteries à ciel ouvert — un jeu à somme négative.