Étiqueté : Chine

Nouvelles d’Eurasie : la stratégie des USA pour reprendre la main

« De façon inquiétante pour les magouilleurs cupides de Washington DC, il y a beaucoup de nouvelles activités économiques en Eurasie, dont très peu offrent un rôle quelconque aux USA. Ces activités comprennent des plans pour une Union eurasienne menée par la Russie, un développement de l’Organisation de coopération de Shanghai (SCO), et l’avancée rapide de la méga-aventure chinoise One Belt, One Road. Cette dernière serait, de fait, une nouvelle Route de la soie s’étendant de Vladivostok jusqu’à Lisbonne, qui donnerait une influence économique à la Chine et à la Russie à travers les continents d’Asie et d’Europe (…) Ce scénario est un cauchemar pour Washington. »

Oh, ce traître WikiTrump !

En toile de fond, le déni de la fin de l’hégémonie militaire des USA, la constante diabolisation de la Russie, de la Chine, de l’Iran, de la Corée du Nord, etc, par de puissantes factions belliqueuses des USA (dénommées « néocons-libéralcons » par l’auteur) et leurs efforts désespérés pour reprendre le pouvoir quoi qu’il arrive, et quelle que soit l’étendue de leur perte de légitimité auprès du public. Une obstination qui, aujourd’hui, bute sur les révélations de Wikileaks. Réponse des intéressés ? Encore plus de déni.

Les changements de donne à prévoir sur la (longue) Route maritime de la soie

Un article qui vaut la lecture parce qu’il aborde un sujet dont personne, ou presque, ne parle en Occident. Et pourtant, par son envergure et ses ambitions, la nouvelle Route de la soie, une grande et nouvelle aventure commerciale eurasienne, est appelée à rebattre les cartes économiques mondiales dans les décennies à venir.

Fin du TPP

Donald Trump vient d’y mettre un point final. Quels étaient les enjeux du TPP ? Par Pepe Escobar

Comment la présidence Trump se présente

D’un côté aux USA, les libres-échangistes mondialistes du capitalisme de casino actuel, de l’autre des besoins urgents en matière de défense et de sécurité. Un gigantesque BOTUS [1] est-il en bonne voie chez nos voisins d’outre-Atlantique ? Pepe Escobar expose les enjeux.

Le fondateur d’Alibaba aux USA : Personne ne «vole» votre travail, vous dépensez trop en guerres

Le milliardaire chinois Jack Ma, fondateur du site de commerce en ligne Alibaba , nouveau visage du business international chinois et ami du président Xi, a accusé les États-Unis d’être responsables de leur propre déclin économique en raison de dépenses militaires exorbitantes.

Trump, Kissinger, Ma et le grand échiquier

Que se passe-t-il entre les USA, la Chine et la Russie ? Selon Pepe Escobar, La rhétorique belliqueuse du Pentagone et du Département d’État n’est que du bruit destiné à calmer les néocons ; la vraie partie se joue à des niveaux plus profonds.