Étiqueté : Complexe militaro-industriel

USA, Guerres, Complexe militaro-industriel, Afghanistan, Iran, Irak, Yémen, Somalie, Corée du Nord, Syrie, Ukraine, Chine,

Combien de guerres les USA peuvent-ils mener simultanément ?

Avec plus de 800 bases militaires dans le monde, des dépenses militaires à hauteur de la moitié de leur budget fédéral, un état de guerre permanent soutenu par une propagande belliciste omniprésente, les USA, dont l’économie se centre sur les guerres depuis la Deuxième Guerre mondiale, cherchent à perpétuer coûte que coûte leur système, quitte à mettre la planète entière en danger. De plus, comme tout système capitaliste, l’appareil guerrier des USA implique une croissance. Traduction : toujours plus de guerres. Jusqu’où, et jusqu’à quand ?

Complexe militaro-industriel, USA, capitalisme, libéralisme, Donald Trump, Pentagone, Département de la défense, Mattis, guerre,

USA : La guerre en tant que politique étrangère

Des données importantes, par exemple sur les nouveaux pouvoirs du Pentagone sous Trump, ou encore l’intensification des actions militaires américaines dans le monde. Autant de pistes à suivre une à une…

De la Corée à Abou Ghraib – la guerre, les armes biologiques, la torture et retour à la guerre

« Les USA et le Royaume-Uni avaient développé des programmes d’armement biologiques au cours de la Deuxième Guerre mondiale, mais ces armes n’ont pas été employées sur le front européen. Les Japonais employaient des armes biologiques, avec un succès mitigé, en Chine et ailleurs. A la fin de la Deuxième Guerre mondiale, l’Unité 731 de guerre biologique japonaise avait été capturée par les USA. » Les armes biologiques développées par les Japonais ont ensuite été employées par les USA contre des populations civiles et des unités militaires nord-coréennes et chinoises. En toute illégalité.

USA : Changement de régime ou changement de système ?

Comment stopper les changements de régime et les guerres incessantes des USA et dans leur sillage, de leurs alliés de l’OTAN et autres ? Les conclusions de l’auteur sont peut-être un peu biaisées, et d’autres possibilités sont peut-être envisageables. Peut-être. Quoi qu’il en soit, le diagnostic qu’il pose dans cet article est aussi valable aujourd’hui qu’au jour de sa publication, en 2004. En d’autres termes, rien n’a changé sinon qu’à force de dépenser en programmes militaires et en guerres, les USA se sont dramatiquement paupérisés.

Le New York Times conseille à Trump de soutenir Daech

« Triple lauréat du prix Pulitzer, le célèbre éditorialiste du New York Times Thomas Friedman a récemment conseillé à l’administration Trump de soutenir militairement Daech en Syrie, tout en luttant contre cette même organisation terroriste en Irak. Une politique aussi contradictoire et dangereuse permettrait selon lui d’« imposer suffisamment de pression sur Assad, la Russie, l’Iran et le Hezbollah » pour qu’ils acceptent de négocier le départ du Président syrien. »