Étiqueté : Corée

Dollar, dédollarisation, OBOR, Iran, Venezuela, Russie, Chine, BRICS, USA,

Papa Pékin et Gros nounours donnent une bonne baffe à l’Oncle Sam en Iran et au Venezuela

Ahh… Où sont passés les bons vieux jours de la Guerre froide, quand la riche, l’impériale Amérique combattait la Russie et la Chine, deux pays agraires pauvres, et l’Iran et le Venezuela étaient des régimes fascistes et corrompus au service du capital américain ? Ces jours derniers, tout cela semble si loin, si loin !

La Chine a mis un tigre dans son moteur

« Les USA ont réussi un exploit significatif : faire sortir la Chine de ses gonds, c’est-à-dire de son habituelle position d’apaisement assortie d’un sourire énigmatique. Lors de la session du Conseil de Sécurité de vendredi sur la Corée du Nord, les Chinois ont adopté une attitude extrêmement offensive ; ils ont littéralement tapé du poing sur la table, en convoquant les principaux acteurs de la crise pour exiger l’apaisement et affirmer comme une absurdité inacceptable toute possibilité de conflit, et toutes les manoeuvres et déclarations de provocation qui risquent d’y conduire. »

Corée du Nord : La grande tromperie

« En contradiction absolue avec les dires des médias occidentaux, le peuple de la Corée du Nord veut la paix plus que toute autre chose. Il veut pouvoir continuer à vivre et à travailler sans la menace constante d’être anéantis par les armes atomiques des USA. Mais en fait, pourquoi sont-ils menacés d’être exterminés et de qui est-ce la faute ? »

Nouvelles d’Eurasie : la stratégie des USA pour reprendre la main

« De façon inquiétante pour les magouilleurs cupides de Washington DC, il y a beaucoup de nouvelles activités économiques en Eurasie, dont très peu offrent un rôle quelconque aux USA. Ces activités comprennent des plans pour une Union eurasienne menée par la Russie, un développement de l’Organisation de coopération de Shanghai (SCO), et l’avancée rapide de la méga-aventure chinoise One Belt, One Road. Cette dernière serait, de fait, une nouvelle Route de la soie s’étendant de Vladivostok jusqu’à Lisbonne, qui donnerait une influence économique à la Chine et à la Russie à travers les continents d’Asie et d’Europe (…) Ce scénario est un cauchemar pour Washington. »

Un holocauste occulté : La stratégie de bombardements des USA

La Deuxième Guerre mondiale a fondé le développement et le déploiement des technologies de destruction de masse associées aux forces aériennes, en particulier aux bombardiers B-29, au napalm et à la bombe atomique.