Étiqueté : Coup d’Etat

Coup d'Etat, USA, Guatemala, CIA, Dictature, Anticommunisme, Maccarthysme, Edward Bernays, United Fruit, République bananière,

Tueurs d’espoir : 1954, les fruits amers de la CIA au Guatemala

« Il y a, pour autant que je le sache, une seule règle dans les relations internationales. L’ingérence d’un pays dans les affaires d’un autre cause des ressentiments. Elle produit à coup sûr des résultats exactement opposés à ses intentions… » – Allen Dulles, directeur de la CIA, le 3 décembre 1947, dans une conférence de la National Association of Manufacturers à l’hôtel Waldorf-Astoria.

Guerres, OTAN, Impérialisme, USA,

Voici pourquoi tout le monde sur Terre devrait exprimer son opinion sur les politiques des USA

« Ceux d’entre nous qui vivons dans des États vassaux des USA avons, de fait, encore plus le droit de commenter les politiques américaines que les Américains eux-mêmes, parce que c’est le seul droit que nous ayons… Tant que les oligarques qui ont installé leur base d’opérations en Amérique du Nord tireront les ficelles du monde, nous devrons les dénoncer et faire du bruit sur leurs manigances. » – Par Caitlin Johnstone, journaliste d’opinion australienne

Donald Trump,

Est-ce qu’ils veulent réellement destituer Trump ?

Les médias des USA continuent à entonner quotidiennement le choeur de la russophobie, selon le mot du blogueur américain James Howard Kunstler, « comme une cantate pour kazoo et couvercles de poubelle » pendant que les observateurs de la politique se noient dans les conjectures et les suppositions sur le cours délirant que prennent les événements.

L’Iran, la Grande-Bretagne, le pétrole et la CIA : 1953, Operation Ajax

En 1908, la firme britannique Burmah Oil, qui détient une concession en Iran, y trouve ce qui s’avérera le plus grand champ de pétrole au monde (à l’époque). Le détenteur de la concession ne paie que 16% des profits de ses ventes de pétrole à l’Iran, aucun Iranien n’a de droits de regard sur ses comptes et personne d’autre n’est autorisé à forer, à raffiner, à extraire ou à vendre le pétrole iranien. Tout changera avec l’élection de Mohammed Mossadegh au tout début des années 50 – très provisoirement. Il voulait rendre le pétrole d’Iran aux Iraniens. Il devait tomber.