Étiqueté : Donald Trump

Obama, Bush, hégémonie, USA, Etats-Unis, Yémen, Guerres, Guerre,

La méthode Obama révélée par Trump

Du sang a été versé, des vies ont été perdues dans le monde entier sous la doctrine Obama des droits des USA à l’hégémonie mondiale. Mais les médias grand public et la plupart des Démocrates se sont tus. Aujourd’hui, Trump est à la Maison-Blanche et le mal qu’Obama a mis en place est soudainement mis en lumière.

Donald Trump,

Les USA isolés : Trump et l’art de rompre l’accord avec l’Iran

Tout le bruit et la fureur des USA à propos de l’Iran ne signifiera en définitive qu’une seule chose : une autre guerre ruineuse et ingagnable au Moyen-Orient, simplement pour satisfaire les désirs d’un assortiment de généraux en pantoufles de l’appareil politico-industriel de Washington. – Par Pepe Escobar

Trump, Coup d'Etat, junte, fascisme, armée, Pentagone, Mattis, McMaster, Kelly,

USA : Comment l’armée a pris le pouvoir sur Trump

Trump était considéré comme le candidat à la présidence susceptible de mener une politique étrangère moins interventionniste. Cet espoir s’est évanoui. L’insurrection qui a amené Trump au sommet a été vaincue par une campagne de contre-insurrection dirigée par l’armée américaine (la première qu’elle réussit).

Propagande, Néo-nazis, Charlottesville, hackeurs russes, hackers russes, Antifa, Antifas,

Les États-Unis de l’hystérie préfabriquée

Quand vous tentez de comprendre comment vous opposer à la fois à la ploutocratie supranationale qui est en voie de supplanter les nations souveraines et se poser en puissance hégémonique, et à la réaction néo-nationaliste qu’elle a suscité, et à laquelle la ploutocratie s’oppose aussi… vous frôlez la migraine, et vous souhaitez que quelqu’un simplifie les choses pour vous. – Par CJ Hopkins

Les USA commettent des actes terroristes – pourquoi est-ce si difficile à comprendre ?

C’est toujours « l’État voyou » qui est une menace pour l’ordre mondial – ici l’Irak, là la Corée du Nord – ça les démange d’attaquer et la seule chose qui les retient est « le rôle démocratique des États-Unis », qui sanctionne les pays jusqu’à les affamer ou patrouillent dans leurs eaux territoriales avec d’immenses navires de guerre pour les intimider et les pousser à se rendre. Le responsable, en d’autres termes, est toujours le Despote oriental.

Bannon le barbare et l’option « thermonucléaire »

Législations américaines aidant, la Maison-Blanche de Donald Trump a été retournée, renversée par rapport à ses promesses de campagne — l’Amérique d’abord, le retour des jobs au prix d’un protectionnisme dont la simple idée panique les mondialistes — mais tout le monde ne se résigne pas. L’homme-clé de la victoire de Trump, le populiste Steve Bannon, en particulier, part de la Maison-Blanche pour reprendre ses quartiers dans son ancien QG de la publication conservatrice Breitbart News, d’où il compte mener une guérilla anti-mondialiste.

La Corée du Nord montre-t-elle que l’empereur est nu ?

« Les systèmes de sécurité européens et asiatiques des USA peuvent être au bord de l’effondrement à cause des remous, à Washington, qui sont en train de miner toutes les alliances des USA. Alors que le Congrès tente de saboter le mandat de Trump, les États-Unis mettent en péril leurs principales relations stratégiques. » – Par Pepe Escobar