Étiqueté : Donald Trump

Donald Trump,

Les USA isolés : Trump et l’art de rompre l’accord avec l’Iran

Tout le bruit et la fureur des USA à propos de l’Iran ne signifiera en définitive qu’une seule chose : une autre guerre ruineuse et ingagnable au Moyen-Orient, simplement pour satisfaire les désirs d’un assortiment de généraux en pantoufles de l’appareil politico-industriel de Washington. – Par Pepe Escobar

Trump, Coup d'Etat, junte, fascisme, armée, Pentagone, Mattis, McMaster, Kelly,

USA : Comment l’armée a pris le pouvoir sur Trump

Trump était considéré comme le candidat à la présidence susceptible de mener une politique étrangère moins interventionniste. Cet espoir s’est évanoui. L’insurrection qui a amené Trump au sommet a été vaincue par une campagne de contre-insurrection dirigée par l’armée américaine (la première qu’elle réussit).

Propagande, Néo-nazis, Charlottesville, hackeurs russes, hackers russes, Antifa, Antifas,

Les États-Unis de l’hystérie préfabriquée

Quand vous tentez de comprendre comment vous opposer à la fois à la ploutocratie supranationale qui est en voie de supplanter les nations souveraines et se poser en puissance hégémonique, et à la réaction néo-nationaliste qu’elle a suscité, et à laquelle la ploutocratie s’oppose aussi… vous frôlez la migraine, et vous souhaitez que quelqu’un simplifie les choses pour vous. – Par CJ Hopkins

Les USA commettent des actes terroristes – pourquoi est-ce si difficile à comprendre ?

C’est toujours « l’État voyou » qui est une menace pour l’ordre mondial – ici l’Irak, là la Corée du Nord – ça les démange d’attaquer et la seule chose qui les retient est « le rôle démocratique des États-Unis », qui sanctionne les pays jusqu’à les affamer ou patrouillent dans leurs eaux territoriales avec d’immenses navires de guerre pour les intimider et les pousser à se rendre. Le responsable, en d’autres termes, est toujours le Despote oriental.

Bannon le barbare et l’option « thermonucléaire »

Législations américaines aidant, la Maison-Blanche de Donald Trump a été retournée, renversée par rapport à ses promesses de campagne — l’Amérique d’abord, le retour des jobs au prix d’un protectionnisme dont la simple idée panique les mondialistes — mais tout le monde ne se résigne pas. L’homme-clé de la victoire de Trump, le populiste Steve Bannon, en particulier, part de la Maison-Blanche pour reprendre ses quartiers dans son ancien QG de la publication conservatrice Breitbart News, d’où il compte mener une guérilla anti-mondialiste.

La Corée du Nord montre-t-elle que l’empereur est nu ?

« Les systèmes de sécurité européens et asiatiques des USA peuvent être au bord de l’effondrement à cause des remous, à Washington, qui sont en train de miner toutes les alliances des USA. Alors que le Congrès tente de saboter le mandat de Trump, les États-Unis mettent en péril leurs principales relations stratégiques. » – Par Pepe Escobar

Chine, Corée du Nord, Donald Trump, Guerre nucléaire, Japon, USA, Route de la soie, One belt one road, Initiative Belt and Road, Kim Jong Un, Kim Jong-un,

Corée du Nord : le feu, la fureur et la peur

Kim Jong-un, diabolisé à l’infini, n’est pas un imbécile, et il ne va pas se livrer à un seppuku rituel en attaquant unilatéralement la Corée du Sud, le Japon ou le territoire des USA. L’arsenal nucléaire de Pyongyang représente la force de dissuasion contre le changement de régime dont ne disposaient ni Saddam Hussein, ni Kadhafi. Il n’y a qu’une seule possibilité en ce qui concerne la Corée du Nord, la diplomatie. – Par Pepe Escobar

Pipeline, Nord Stream, G-20, Trump, Merkel, Gazprom, Gaz russe, Commission européenne, Berlin, Gazprom,

La folie de l’empire rapproche l’Allemagne de la Russie

L’empire des pleurnichards n’en a décidément jamais assez de bomber le torse, de s’époumoner et de bouder ; aujourd’hui, c’est devenu l’empire des sanctions. A une majorité orwellienne de 99% à faire pâlir d’envie la dynastie Kim de Corée du Nord, la « démocratie représentative » de Washington a imposé son dernier paquet de sanctions, principalement contre la Russie, mais aussi l’Iran et la Corée du Nord. Et en filigrane, l’Allemagne et l’UE. – Par Pepe Escobar

Nucléaire, bombes, Corée du Nord, MacArthur, Truman, Guerre de Corée, Frappe nucléaire, Bombe atomique,

Dans le doute, larguez des bombes nucléaires sur la Chine

La situation actuelle, dans laquelle l’armée des USA se sent les coudées franches, connaît un précédent historique – et, comme les initiatives du général MacArthur en Corée le prouvent, c’est effarant. D’autant plus que l’effondrement actuel du monde unipolaire, avec l’émergence inexorable d’un cadre multipolaire, a favorisé la montée en puissance d’une menace sous-jacente – la normalisation de l’idée de guerre nucléaire. – Par Pepe Escobar