Étiqueté : Droit international

Il était une fois le Rojava…

Bâtir un nouveau Moyen-Orient, à leur profit, sur les ruines de l’empire ottoman est l’un des buts premiers des puissances occidentales depuis la Première Guerre mondiale. A ce jour, les tentatives d’ingérence, réussies ou non, n’ont pas cessé. L’entité territoriale de fantaisie connue sous le nom de Rojava n’en est qu’un des derniers avatars. – Par Michel Raimbaud

Infox, intox et poker menteur

Loin de considérer que la politique américaine viole le droit international depuis la seule entrée en scène de Donald Trump, l’ancien ambassadeur de France Michel Raimbaud revient sur trente ans de géopolitique dominés par l’arrogance de Washington.

Pentagon Papers, Ellsberg, Assange, Wikileaks, poursuites, droit, international, asile, réfugiés, Trump, médias,

Liberté de la presse : l’arrestation d’Assange marque-t-elle le début de la fin ?

Une interview de l’un des plus célèbres lanceurs d’alerte des USA, Daniel Ellsberg, ex-employé d’une entité dédiée à la recherche stratégique pour le compte du Pentagone, la Rand Corporation. En 1971, dans une épopée digne d’un film de James Bond, Ellsberg transfère une masse de documents relatifs à la guerre du Vietnam classés secret défense au New York Times, puis au Washington Post, et se retrouve en cavale. Son expérience permet de mieux comprendre à quoi Julian Assange est confronté.

USA : Trump, Gina Haspel et la banalisation de la torture

Si une chose devient évidente pour qui suit les actualités des USA au fil des jours, c’est que Donald Trump semble bien décidé à torpiller l’image internationale des USA. Sa dernière trouvaille : proposer la candidature d’une tortionnaire professionnelle à la tête de la plus célèbre agence de renseignements au monde.

Syrie, France, USA, Royaume-Uni, Grande-Bretagne, Attaque, Armes chimiques,

Frappes des F.U.K.U.S. (France. GB. USA) en Syrie – Qui a gagné ?

Hier, la France, le Royaume-Uni et les États-Unis ont lancé une attaque illégale contre la Syrie et bombardé plusieurs sites militaires et civils à l’intérieur du pays. Ils présentent leur attaque comme une vengeance ou une punition pour une prétendue ‘attaque chimique’ qui avait eu lieu une semaine plus tôt. Quels résultats prévisibles ?