Étiqueté : EAU

Yémen, Fake news, USA, Arabie Saoudite, EAU, Média, Guerre, Houthis,

Yémen : les « fake news » des médias américains

Le conflit au Yémen a été largement présenté comme une guerre entre un gouvernement internationalement reconnu et des rebelles soutenus par l’Iran. Mais la réalité locale est plus complexe et la réduire entrave les efforts pour parvenir à la paix.

Yémen : les États-Unis ont donné leur feu vert au génocide

Le génocide au Yémen a commencé hier. Dix-huit millions de Yéménites vivent dans le centre montagneux sous contrôle des Houthis et de leurs alliés. Ils sont encerclés par les forces saoudiennes, les forces des Émirats arabes unis et leurs mercenaires. La seule ligne d’approvisionnement en provenance de l’extérieur sera bientôt coupée.

Yémen : l’opération « Restaurer l’espoir » devrait s’appeler « Se tirer une balle dans le pied »

Après deux ans et demi de guerre, les malheurs collectifs endurés par les Yéménites de toutes tribus perdurent, mais la coalition de forces terrestres fédérées par les Saoudiens montre des signes d’effritement. Des lézardes apparaissent entre forces terrestres yéménites et étrangères combattant les Houthis dans le pays, menaçant l’avenir de la coalition dirigée par les Saoudiens.

Arabie Saoudite, Qatar, Washington,

Le château de cartes saoudien, vu de l’intérieur

Rien de surprenant si tous les grands acteurs de la géopolitique prévoient aujourd’hui des scénarios de guerre – même si les Allemands sont les seuls à s’en inquiéter publiquement. Le Qatar est un observateur de l’OTAN. Doha tient ferme ses positions ; elle ne cédera pas aux exigences absurdes des Saoudiens. Et ensuite, est-ce que Ben Salmane – le « leader » le plus dangereux de la géopolitique actuelle – va perdre la face ou va-t-il déclencher encore une autre guerre démentielle, ingagnable, cette fois en envoyant toute la planète dans des convulsions ? – Par Pepe Escobar