Étiqueté : Eurasie

Chine, Donald Trump, Impérialisme, Inde, Irak, Iran, OCS, Pakistan, Qatar, Route Route de la soie/One Belt One Road, OBOR, BRI, Russie, Syrie, USA, Arabie Saoudite, Route de la soie, Moyen-orient,

ARTE : Chine, à la conquête de l’ouest

Que ce soit sur le front des investissements ou sur celui de la finance, la Chine est le prochain acteur majeur de l’économie mondiale. Ce n’est plus une spéculation ou une possibilité ; d’ores et déjà, c’est un fait accompli. Explications, par Caroline Galactéros.

Iran, Rohani,

L’Iran parie sur l’avenir avec le réformiste Rohani

« L’histoire retiendra aussi que l’Iran – un mélange complexe de théocratie et de démocratie – est allé aux urnes et cette fois encore, a choisi un réformiste ouvert sur le monde, exactement au moment où le président Trump a entamé son premier voyage à l’étranger, dans le monde musulman, par la visite d’une théocratie totalitaire, l’Arabie Saoudite, qui est obsédée par l’idée de fomenter des divisions entre sunnites et chiites. »

USA : Il n’y aura pas de retour en arrière sur la russophobie

De plus en plus, la fureur russophobe proprement hallucinante de Washington perd ses allures de pathologie et acquiert les contours bien plus familiers de l’intérêt personnel. Pour résumer, Tous les observateurs attentifs de la géopolitique s’accordent à dire que les dirigeants des USA ont de sérieuses raisons de redouter la Russie. D’où l’hystérie.
La mise au clair de Pepe Escobar

La politique étrangère de Trump jumelle de celle d’Obama, pourquoi ?

Ceux qui ont voté pour Trump sur la base de ses affectations de pacifisme et de ses promesses de détente avec la Russie sont bien désappointés : la politique étrangère des USA reste tout aussi agressive, et peut-être même encore plus que sous Obama ou Bush.
Des allures de pamphlet anti-capitaliste, mais pas mal de vérités bien senties dans cet article…

Nouvelles d’Eurasie : la stratégie des USA pour reprendre la main

« De façon inquiétante pour les magouilleurs cupides de Washington DC, il y a beaucoup de nouvelles activités économiques en Eurasie, dont très peu offrent un rôle quelconque aux USA. Ces activités comprennent des plans pour une Union eurasienne menée par la Russie, un développement de l’Organisation de coopération de Shanghai (SCO), et l’avancée rapide de la méga-aventure chinoise One Belt, One Road. Cette dernière serait, de fait, une nouvelle Route de la soie s’étendant de Vladivostok jusqu’à Lisbonne, qui donnerait une influence économique à la Chine et à la Russie à travers les continents d’Asie et d’Europe (…) Ce scénario est un cauchemar pour Washington. »

Les changements de donne à prévoir sur la (longue) Route maritime de la soie

Un article qui vaut la lecture parce qu’il aborde un sujet dont personne, ou presque, ne parle en Occident. Et pourtant, par son envergure et ses ambitions, la nouvelle Route de la soie, une grande et nouvelle aventure commerciale eurasienne, est appelée à rebattre les cartes économiques mondiales dans les décennies à venir.