Étiqueté : France

violences, policières, légitime, liberté, droit, manifestation, classement, sans suite, Justice, légal,

Les violences policières sont toutes des violences illégitimes

Les mots ont un sens, en particulier au regard du droit, qui est notoirement pointilleux sur le sujet. Cela nous vaut une saine analyse du concept de « violence légitime » derrière lequel s’abrite l’Etat – tel que réinterprété par Macron – pour y aller de violences sans frein contre des manifestants, par l’avocat émérite Régis de Castelnau.

réseaux, sociaux, presse, médias, liberté, expression, journalistes, secret, affaires, liberticide, secret, sources, violences, policières, opinion, information, commentaires, lynchages, fake, news, investigation, gilets, jaunes, répression, censure, ordre, moral, retraites, sites, indépendants,

Macron et ses soutiens : « Les réseaux sociaux, voilà l’ennemi ! »

Les réseaux sociaux, lieux d’une liberté d’expression perdue depuis la Première Guerre mondiale et aujourd’hui retrouvée, se voient accuser de tous les maux par ceux, journalistes, intellectuels et politiques qui sont en voie de perdre leur monopole de l’information et leur capacité à formater l’opinion publique. Article d’Anne-Sophie Chazaud.

Affaire Delevoye : Emmanuel Macron et l’article 5 de la Constitution

L’invraisemblable feuilleton Delevoye constitue une illustration assez consternante de l’état de dégradation des institutions de notre République. Nous avons désormais atteint un niveau tel de corruption, au sens de corrosion, des pouvoirs publics que notre charpente institutionnelle est complètement délabrée. – Par Régis de Castelnau

Les séparatistes catalans méchants, les ‘manifestants pro-démocratie’ de HK gentils : comment 1984 d’Orwell est devenu le manuel des ‘médias libres’ occidentaux

Dans un festival d’absurdités digne des meilleurs humoristes, lorsque des partisans des dirigeants catalans emprisonnés pour avoir organisé un vote démocratique avancent sur l’aéroport de Barcelone, les médias dénoncent à grand-bruit ces ‘séparatistes’ qui causent du chaos. Lorsque la même tactique est utilisée à Hong Kong, c’est une manifestation ‘pro-démocratie’.