Étiqueté : France

Le Monde, Macron, Hazan, Révolution, propagande,

Performances

Cette tribune d’Eric Hazan a été commandée par Le Monde pour ses pages Débats, mais le journal a finalement refusé de la publier. Un texte impertinent à savourer lentement, comme un bon vin.

Macron, UE ,Merkel, législatives, majorité, présidentielles, euro, Sapir, écologie,

Macron: l’hiver vient…

« Nous avons donc un nouveau Président, et un nouveau gouvernement. Ce dernier apparaît comme le résultat de tractations politiciennes, mais aussi d’une alchimie subtile visant à donner au Président tout pouvoir sur la politique menée par le pays. » – Par Jacques Sapir

Lobbies, lobbys, labby, UE, accords, corruption, néolibéral,

Quinquennat Hollande, une ultime victoire des lobbys contre… la réglementation du lobbying

Dans un environnement néolibéral comme le nôtre, toute tentative de maintien du statu quo est illusoire. Les accords qu’on estime invendables au public se passent en catimini, les lois dites « françaises » dérivent en fait de directives de Bruxelles, les discussions se font à huis clos – et toujours au bénéfice du secteur privé qui avance, avance…

souverainisme, France, souveraineté,

Victoire et défaite des idées souverainistes

« Une contradiction forte marque la période actuelle. Le premier tour de l’élection présidentielle a révélé la victoire culturelle des idées souverainistes. Le second tour a entériné leur défaite. Les causes de cette défaite sont multiples. » – Par Jacques Sapir

Trump change de vitesse : la nouvelle stratégie en Syrie est aujourd’hui entre les mains de Tillerson et Lavrov

Encore un revirement de Trump que rien de précis n’explique : après des promesses de campagne de refonte de la politique étrangère des USA dans une direction pacifiste fondée sur des traités commerciaux, puis un premier revirement militariste et agressif consécutif à son élection et, on le suppose, à des pressions des « élites » néocon américaines (dont la guerre perpétuelle semble être le seul horizon), assiste-t-on à un retour de Trump N° 1 ?

Décompositions et recompositions

« C’est peu dire que d’affirmer que l’élection présidentielle qui vient de se dérouler a engendré une recomposition profonde du spectre politique. Les résultats du 1er tour de cette élection en témoignent : nous serions ainsi, selon certains, entrés dans une période de quadripartisme. Mais, les règles du système électoral français risquent de mettre un terme rapide aux ambitions des uns ou au contraire de conforter les espoirs des autres. » – Par Jacques Sapir

Tirailleurs, Thiaroye, Sénégal, colonies, France, Première Guerre mondiale, Deuxième Guerre mondiale,

Le massacre de Thiaroye, une conséquence de l’esprit colonial ?

En décembre 1944, à Thiaroye au Sénégal, des officiers français massacrent des tirailleurs sénégalais sans la moindre raison ou justification. A ce jour, aucune explication valable de leur comportement n’a été donnée. Pire : les tirailleurs survivants du massacre ont été poursuivis et condamnés à des peines de prison, officiellement pour « rébellion armée », en réalité pour couvrir la culpabilité des officiers coloniaux. Soixante-treize ans après, l’affaire n’est toujours pas réglée.

Emmanuel Clinton et la révolte des élites

« Donc, en fin de compte, l’Occident a été sauvé par l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la France : soulagement à Bruxelles, une eurozone pleine d’entrain, et des reprises boursières sur les marchés d’Asie. Cela a toujours été une évidence. Après tout, Macron était approuvé par l’UE, déesse des marchés, et par Barack Obama. Et il était totalement soutenu par la classe dirigeante française. C’était un référendum sur l’UE – et l’UE, dans sa configuration actuelle, a gagné. »

Why Charles Gave Expects « Total Mayhem » In France

This piece was published right before Macron’s win in the French 2017 presidential elections. It nevertheless presents some very interesting predictions for the future of France and the EU, by one of our economically liberal voices (« Liberal » here is used in its true sense, i.e, proponents of free-market policies against Statist control of the economy).

Guerres de l’opium : le viol de la Chine par les puissances occidentales

Retour sur les débuts de la Chine moderne, avec son repère identitaire majeur : non pas le nationalisme de Sun Yat-sen, la république du Kuomintang ou le communisme de Mao comme on pourrait s’y attendre, mais les guerres de l’opium et le siècle d’humiliation de la Chine qui les ont suivies.