Étiqueté : France

Loiseau : erreur de casting ou choix délibéré ?

« Or donc et nous y voilà : elle y est. La voici députée européenne dans un Parlement qui n’en est pas un (et qui ne sert à rien) et l’une de ses premières initiatives aurait été, nous dit-on, de déblatérer tout un tas de saloperies sur ceux dont elle comptait faire ses alliés, voire prendre la tête. Scandale ! « Hou la boulette ! » etc. Et l’on commence à se demander en haut lieu (même Quatremer, c’est dire !) si elle ne serait pas un petit peu nulle sur les bords. » – Par Mathieu Morel

Comment la guerre de l’Occident en Libye a stimulé le terrorisme dans 14 pays

« Huit ans après la guerre de l’OTAN en Libye de 2011, alors que le pays entre dans une nouvelle phase de son conflit, j’ai fait le point sur le nombre de pays dans lesquels le terrorisme s’est propagé comme un produit direct de cette guerre. Le nombre est d’au moins quatorze. » – Par Mark Curtis, historien et analyste britannique

1945 : Les idéaux qui ont remporté la victoire sont encore les plus grands

Le 9 mai 1945, le fascisme hitlérien a finalement été écrasé sous les décombres de Berlin et le « Reich de mille ans » a heureusement trouvé une fin prématurée. Les coups mortels contre lui avaient été très majoritairement portés par l’Armée rouge et les fantômes des 27 millions de citoyens soviétiques tués qu’elle portait sur ses épaules. – Par George Galloway

Fake News, internet, réseaux, sociaux, Pitié, Salpêtrière, attaque, 1er mai, vidéos, médias, propagande,

« Attaque » de la Pitié : Internet et les réseaux, armes de la vérité

Où l’on a vu des politiques affirmer en toute bonne foi apparente, et malgré l’invraisemblance de la chose, que des manifestants avaient « attaqué » un hôpital, et la majorité des médias leur emboîter le pas sans le moindre questionnement. Pour revenir piteusement sur cette fake news quelques heures plus tard, sous la pression des vidéos, témoignages et fact-checkings » variés. – Par Régis de Castelnau

L’Etat : Un éléphant dans le salon de la droite

Historiquement, la droite défendait le pouvoir clérical et royal… en l’absence des deux, quand elle ne défend plus l’Eglise ou le roi, que lui reste-t-il à défendre ? L’identité nationale, peut-être, et surtout le pouvoir suivant : celui de l’argent. D’où sa déchéance.

L’inquiétude de Macron sur la présence chinoise en Afrique tient à la préservation des richesses de l’Occident

« Quand je vois des dirigeants occidentaux sourire, serrer des mains et distribuer de sages conseils, main sur le cœur, au cours de leurs tournées en Afrique, je m’installe confortablement pour profiter du spectacle, parce que vous savez que vous allez assister à de l’hypocrisie de première catégorie ». Exemple.

Emmanuel Macron s’inquiète du délitement de l’Union européenne

Il y a près de deux ans, le jeune banquier prenait possession de la magistrature suprême au son de l’hymne à la joie. La joie n’a pas duré. Le président, qui se faisait fort de ré-enchanter le « rêve européen », s’est heurté à la réalité : mis à part un pan de fidèles convaincus à jamais qu’il faut « toujours plus d’Europe », le « produit » UE se vend de plus en plus mal…