Étiqueté : France

The Western roots of “Middle-Eastern” terrorism

Did you ever wonder why, prior to the birth of Al Qaeda, the terrorist outfit that grew from the U.S. arming of mujahideen against the Soviet Union in Afghanistan in the 1980s – and prior to that, in a less conspicuous way, from the US-backed training and arming of so-called « Muslim freedom fighters » in Yugoslavia in the early nineties – you had barely ever heard of « islamic terrorism » ? Why the responsibility for alleged « centuries of jihad » nobody had witnessed was abruptly slapped onto the Koran (hence all the Muslims wordlwide), and why all of a sudden, the « islamic threat » was all over the news? Amir Nour, an Algerian scholar and researcher, lays out his analysis of so-called « islamic » terrorism, a phenomenon that entirely belongs to modernity.

Le choc des barbaries

Vous êtes-vous demandé pourquoi personne, pendant des siècles, n’avait entendu parler de « terrorisme islamique » et pourquoi, tout d’un coup, à la suite de la guerre d’Afghanistan débutée en 2001, tous les médias en ont été saturés ? D’où vient le terrorisme, un phénomène éminemment moderne ? Le chercheur algérien Amir Nour propose son analyse. Nous y ajouterions volontiers une étude sur les origines sanglantes du Wahhabisme (une secte de l’Islam très singulière et quasi-spécifique au royaume d’Arabie Saoudite) mais pour le moment, place à Amir Nour pour quelques pistes de réflexion politiquement incorrectes.

Petit inventaire des méthodes sordides employées par les hommes de Davos pour enfumer les populations et rester au pouvoir

Que ce soit dans sa forme originelle ou dans sa version « néo » post-moderne, le libéralisme est une position Ô combien commune et rebattue. Les libéraux comme Charles Gave, en revanche – anti-euro, anti-UE, anti-mondialistes – sont des oiseaux rares, du moins en France. Quand en plus, la plume est d’une belle causticité, la pensée libre et l’avis pertinent, c’est un vrai plaisir.

A Brief History of Cranks

At Entelekheia, we don’t believe anyone can understand present trends without their historical background. So, about the UK’s left wing (and France’s, where we bred more or less the same species), here goes this lovely piece.