Étiqueté : France

L’Ukraine, gagnante de la procédure de destitution de Trump

La controverse sur la conversation téléphonique entre le président américain Donald Trump et le président ukrainien Vladimir Zelensky au sujet des intérêts d’affaires du fils de l’ancien vice-président Joe Biden a un effet secondaire positif sur le conflit en Ukraine…

Zemmour, Onfray, Todd, industrie, France, paupérisation, classes, moyennes, déflation, salariale, fragmentation, fragmentation, rurales, urbaines, Gilets, jaunes, faillite, dérégulation, dette, planche, billets, Union, européenne, UE, vacuité, politique, 2008, banques, crise,

Raser gratis ou saigner à blanc, la fausse alternative

Certains pays, au premier rang desquels la Chine, ont su prendre ce qu’il est convenu d’appeler « le tournant de la mondialisation ». La France, engluée dans de vieilles querelles et des notions dépassées, menée par un leadership débordé par la rapidité des changements géopolitiques et paralysée par les structures obsolètes de l’UE, n’est pas de ceux-là. Article d’Ambroise de Rancourt.

art, abstrait, Guerre, froide, CIA, Congress, Cultural, Freedom, Nelson, Rockefeller, New York, CBS, propagande, de Kooning, Pollock, contemporain, Jeune, peinture, France, peinture, figurative, Pop art, Op art, minimalisme, art conceptuel, propagande, Tom, Wolfe, Pierre Basset, Florence Condamine,

L’Amérique et l’art abstrait : quand l’art devient une arme politique

Un article de 1995 particulièrement éclairant sur les tendances actuelles de l’art en Occident. Quelles sont les racines des œuvres contemporaines omniprésentes dans nos espaces publics, malgré un rejet à peu près général du public ? Des documents déclassifiés dans les années 90 donnent la réponse : la Guerre froide.

Brexit, UE, Sortie, Frexit, BCE, souveraineté, monétaire,

Macron avertit le Royaume-Uni qu’il risque de devenir un vassal des USA. Il a probablement demandé l’autorisation de Merkel

Dans le nouveau monde dit « multipolaire » actuellement en construction, où d’énormes blocs d’alliances se composent, être un pays indépendant est-il devenu une chimère ? Une réponse britannique cinglante au sermon d’Emmanuel Macron à Boris Johnson sur la menace de vassalisation du Royaume-Uni aux USA.

Hong Kong Fou Fou ! Avec une bonne dose d’hypocrisie par-dessus

Les puissances et médias occidentaux sont-ils réellement inquiets de démocratie et de droits de l’homme à Hong Kong? Rien n’est moins sûr – l’histoire, ainsi que l’expérience, tendent même à prouver que, quand il s’agit de pays ennemis du système occidental, la démocratie est la cinquième roue du carrosse. Par George Galloway.

néolibéralisme, George, Kennan, De Gaulle, Eisenhower, Banque mondiale, FMI, Bretton Woods, dollar, Plan Marshall, OTAN, UE, USA,

UE : l’Allemagne décroche et l’Europe vacille

Un instantané de la situation de l’UE aujourd’hui, avec une Allemagne en récession, des Etats-Unis de moins en moins amicaux, des conflits internes entre noyau développé et territoires-appendices à bas salaires, une BCE verrouillée et dont les recours s’épuisent, plus une monnaie, l’euro, vulnérable aux attaques des USA. Sans même parler du Brexit qui approche…

Loiseau : erreur de casting ou choix délibéré ?

« Or donc et nous y voilà : elle y est. La voici députée européenne dans un Parlement qui n’en est pas un (et qui ne sert à rien) et l’une de ses premières initiatives aurait été, nous dit-on, de déblatérer tout un tas de saloperies sur ceux dont elle comptait faire ses alliés, voire prendre la tête. Scandale ! « Hou la boulette ! » etc. Et l’on commence à se demander en haut lieu (même Quatremer, c’est dire !) si elle ne serait pas un petit peu nulle sur les bords. » – Par Mathieu Morel

Comment la guerre de l’Occident en Libye a stimulé le terrorisme dans 14 pays

« Huit ans après la guerre de l’OTAN en Libye de 2011, alors que le pays entre dans une nouvelle phase de son conflit, j’ai fait le point sur le nombre de pays dans lesquels le terrorisme s’est propagé comme un produit direct de cette guerre. Le nombre est d’au moins quatorze. » – Par Mark Curtis, historien et analyste britannique