Étiqueté : Gauche

Communautarisme, Gauche, Nixon, Pop culture, George, McGovern, libéralisme, Bill Clinton, Hillary, Sanders,

Le sociétalisme est-il le poison électoral de la gauche ?

Après l’article de la semaine dernière sur le communautarisme dans la gauche occidentale actuelle, une autre analyse du même phénomène, cette fois non plus relative à la structure elle-même de la gauche libérale-libertaire, mais à ses chances de victoires électorales.

Gauche révolutionnaire : la grande manipulation

La gauche révolutionnaire désigne l’ensemble des formations politiques qui sont en principe favorables à une révolution pour mettre fin au capitalisme, en s’appuyant sur des précédents historiques comme la Commune de Paris ou la Guerre d’Espagne. Nous allons voir comment ces groupes ont été manipulés, épurés, restructurés pour servir des objectifs de guerre, de la simple propagande jusqu’au recrutement de combattants.

La plus grande ruse du diable…

Un seul texte pour épingler à la fois la déchéance intellectuelle de la gauche occidentale et les intérêts capitalistes mondialistes servis par le règne de l’émotionnel dans lequel elle se confine actuellement. – Par CJ Hopkins

Langage, décadence, perte de sens, poltiquement correct, vivre ensemble, bien pensance, morale, tolérance,

Le réservoir, les jolies fleurs et la poubelle

« Ce matin là, j’arrive donc en cours avec vingt minutes de retard – le temps de me garer. Quand je pousse la porte de la salle 13, j’ai une seconde d’hésitation : je regarde autour de moi. La table de l’entrée est couverte de livres comme ‘Enseigner sans crier’ ; ‘S’aimer soi-même pour réussir sa vie’ ; ‘La paix, ça s’apprend’ ; un énorme dé en mousse trône sur le bureau de la formatrice à côté d’une balle en plastique, et chacun de mes vingt collègues stagiaires est penché sur un origami : pas de doute, je suis bien au troisième cours du séminaire « Culture de la paix et de la non-violence ».

Comment la libéralisation de la gauche a mené à la montée de l’extrême droite

Dans toute la zone occidentale, à droite comme à gauche, les articles qui prédisent l’extinction de la gauche – à cause d’une complicité avec le néolibéralisme qui en fait un gadget inutile – font florès. Dans cet article d’opinion, à son tour, le journaliste Neil Clark expose avec lucidité les retombées politiques et sociales de la libéralisation de la gauche.

Une brève histoire des hurluberlus

Paul Laity revisite sur le ton de l’humour la gauche britannique de l’époque de George Orwell et les rapports de ce dernier avec ceux qu’il avait appelé « les hurluberlus de la gauche ». Inutile de dire que nous avions exactement les mêmes en France.