Étiqueté : Iran

Trump, Kim, Jong-un, guerre commerciale, Chine, accord, nucléaire, iranien, Iran, Sanctions, Bolton, Pompeo, Kadhafi, Libye, Corée du Nord, RPDC, dénucléarisation, Israël , Corée du Sud, Prix Nobel, Federal Reserve, Fed, Mnuchin, Navarro, CIA, déficit, S-300, Russie, Chiites,

La Maison-Blanche est-elle un cirque plein de clowns qui se prennent pour des génies ?

Face au spectacle hilarant des multiples voltes-faces de Trump sur sa rencontre au sommet avec Kim Jong-un ou du pétard mouillé de sa guerre commerciale avec la Chine, on pourrait penser trois choses : soit les USA ne veulent en aucun cas de paix et de stabilité, soit leurs représentants sont d’une incompétence inédite dans l’histoire, soit les deux.

Les électeurs irakiens contrecarrent la stratégie iranienne de Trump

Par un hasard ironique, le 12 mai, la date-butoir pour la décision du président américain Donald Trump au sujet de l’accord sur le nucléaire iranien, était également le jour des élections parlementaires en Irak. Or, Moqtadar al-Sadr et Hadi al-Amiri, deux anti-américains, ont fini premier et deuxième.

Une leçon de diplomatie de Dominique de Villepin

Italie, UE, Iran, les USA de Trump en roue libre, Gaza, Jérusalem, Corée du Nord… exercice d’empathie cognitive (se mettre mentalement à la place de l’autre pour maîtriser les enjeux) : quand un vrai diplomate, malheureusement aujourd’hui une espèce rare en Occident, parle un vrai langage de diplomatie.

Iran, Trump, Accord, Nucléaire, Pompeo, Heritage, Foundation, Sanctions, JCPOA, Changement, Régime,

La nouvelle campagne de Trump contre l’Iran ne va nulle part

L’administration Trump a dit clairement qu’elle avait l’intention de provoquer un changement de régime en Iran par tous les moyens possibles. Dans un discours à la Heritage Foundation, le secrétaire d’État Pompeo a présenté douze demandes assorties de menaces à l’Iran.

La dangereuse idylle de Macron avec Trump

Au cours de la visite d’État de trois jours, Donald Trump et Emmanuel Macron ont donné l’impression d’être les meilleurs amis du monde et sur un plan d’égalité. C’est certainement l’impression que le leader français voulait donner.