Étiqueté : Médias

Les séparatistes catalans méchants, les ‘manifestants pro-démocratie’ de HK gentils : comment 1984 d’Orwell est devenu le manuel des ‘médias libres’ occidentaux

Dans un festival d’absurdités digne des meilleurs humoristes, lorsque des partisans des dirigeants catalans emprisonnés pour avoir organisé un vote démocratique avancent sur l’aéroport de Barcelone, les médias dénoncent à grand-bruit ces ‘séparatistes’ qui causent du chaos. Lorsque la même tactique est utilisée à Hong Kong, c’est une manifestation ‘pro-démocratie’.

Guerre contre Trump : du Russiagate à l’Ukrainegate

Donald Trump est accusé d’avoir abusé de son pouvoir à la Maison-Blanche pour faire pression sur son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky afin qu’il enquête sur des allégations de corruption visant Joe Biden, le principal candidat démocrate pour les prochaines élections présidentielles en 2020. Mais cette allégation pourrait bien se retourner contre ses auteurs.

Ce que la présence acceptée de Pepe the Frog à Hong Kong nous apprend sur l’hypocrisie des médias

Aux USA, Pepe la grenouille a été honnie, vomie et diabolisée dans les médias en tant qu’icône de l’alt-right – la nouvelle extrême-droite suprémaciste blanche américaine – mais il semble que son omniprésence chez les manifestants de Hong Kong ne suscite pas la même indignation, et de loin. Maïdan, avec ses néonazis invisibles aux yeux des médias, le retour ?

USA 2019 : manufacture médiatique d’une hystérie anti-fasciste de masse

Aux USA, le Russiagate est mort, tué par les faits ou plutôt, par leur absence telle qu’amplement documentée par le rapport de Robert Mueller, qui n’a pas pu établir la plus vague collusion entre Trump et le Kremlin. Mais les médias grand public libéraux de gauche, qui ont juré d’avoir la peau du président des USA, ne s’avouent pas vaincus : place au Nazigate !

Infox, intox et poker menteur

Loin de considérer que la politique américaine viole le droit international depuis la seule entrée en scène de Donald Trump, l’ancien ambassadeur de France Michel Raimbaud revient sur trente ans de géopolitique dominés par l’arrogance de Washington.

Douma, Assange, Skripal, dissidents, libéralisme, Losurdo, Sarandon, Syrie, Douma, attaque, OIAC, Assange,

Douma, Assange, Skripal : charge des libéraux contre les dissidents

Alors que le monde établi au service des valeurs libérales occidentales s’effondre autour d’eux – comme en témoignent le Brexit, l’élection de Donald Trump et un rejet croissant des communautarismes – les gardiens du libéralisme installés dans les médias et leurs compagnons de route des réseaux sociaux sont en crise, et attaquent tous azimuts.

Douma, Syrie, Gaz, attaque, chimique, Sarin, Organisation, interdiction, armes, chimiques, Fuite, Assad, non, coupable, missiles, USA, France, Royaume-Uni, Grande-Bretagne, Angleterre,

« La vérité s’évanouit dans un nuage toxique »

Vous vous souvenez de l’attaque chimique de Douma, en Syrie, qui avait donné lieu à des frappes de missiles de représailles de la part des USA, de la France et du Royaume-Uni ? Une fuite récente de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques jette aujourd’hui le doute sur la culpabilité d’Assad. Silence gêné dans les médias grand public, sauf un…

« Schizophrénie culturelle » : les médias privilégient l’émotionnel et divisent la société

Aux USA comme dans toute leur zone d’influence, dont la France, les faits comptent de moins en moins pour les médias grand public et les ressentis, le story-telling, les culpabilisations diverses, les anathèmes sommaires et autres manipulations émotionnelles prennent une place de plus en plus importante – Au détriment de la société toute entière.

Fake News, internet, réseaux, sociaux, Pitié, Salpêtrière, attaque, 1er mai, vidéos, médias, propagande,

« Attaque » de la Pitié : Internet et les réseaux, armes de la vérité

Où l’on a vu des politiques affirmer en toute bonne foi apparente, et malgré l’invraisemblance de la chose, que des manifestants avaient « attaqué » un hôpital, et la majorité des médias leur emboîter le pas sans le moindre questionnement. Pour revenir piteusement sur cette fake news quelques heures plus tard, sous la pression des vidéos, témoignages et fact-checkings » variés. – Par Régis de Castelnau