Étiqueté : Opium

The US Opium Wars: China, Burma and the CIA

The exiled Kuomintang (KMT) army of Li Mi was as much a proprietary of the Central Intelligence Agency as Civil Air Transport. Installed in Burma, this army was armed by the CIA, fed by the CIA, and paid by the CIA. In later operations in Laos, Cambodia and Vietnam the CIA used it as a labor pool. Under this patronage and protection the KMT was able to build up its opium operations in the area of Southeast Asia known as the Golden Triangle.

Opium, trafic, Vietnam, Indochine, Doumer, colonie, colonies, Asie, fumerie, Ho Chi Minh, légalisation, opiacés, Alfred McCoy

L’Indochine française : la fumerie d’opium bien sympathique du coin

La cour du Vietnam était totalement opposée à l’opium, autant sur des bases sociales qu’économiques. L’opium a été interdit quasiment dès son apparition à travers le commerce de l’opium britannique en Chine, à la toute fin du XVIIIe siècle. En 1820, l’empereur ordonne que même les fils et jeunes frères des dépendants à l’opium dénoncent les coupables aux autorités. Mais en 1862, la France annexe Saïgon, puis progressivement, s’étend sur toute l’Indochine. Les ventes d’opium, légalisées et régies par un monopole d’État français, paieront les frais de la nouvelle colonie.

Guerres de l’opium : le viol de la Chine par les puissances occidentales

Retour sur les débuts de la Chine moderne, avec son repère identitaire majeur : non pas le nationalisme de Sun Yat-sen, la république du Kuomintang ou le communisme de Mao comme on pourrait s’y attendre, mais les guerres de l’opium et le siècle d’humiliation de la Chine qui les ont suivies.