Étiqueté : Otan

Libye, marchés, Esclaves, Benghazi, Photos, Twitter,

Des photos avant-après de la Libye font le tour des réseaux sociaux

Un homme libyen qui avait pris des photos de lui à divers endroits de Benghazi en 2000 est retourné sur les mêmes lieux 18 ans après pour photographier la vie dans la nouvelle Libye « libérée par l’OTAN ». Les photos, qui montrent l’avant-après la dévastation totale de la Libye post-Kadhafi, sont devenus virales.

Accord iranien, JCPOA, Trump, OTAN, UE, USA, Paribas, Macron, Merkel, Tusk, diplomates russes, Expulsions, Poutine, Russie, sanctions, Syrie, Iran, Italie, Lega, 5 Stelle, 5 étoiles, Euro,

En reniant l’accord iranien, Trump a ridiculisé les Européens

Sanctions contre les compagnies européennes qui oseraient enfreindre le régime de sanctions unilatérales des Américains contre l’Iran, menaces de guerre commerciale, les USA deviennent agressifs envers l’UE – mais l’UE, au-delà de bougonnements nettement audibles, semble incapable de réagir. Explications.

Think tank, Otan, USA, Washington, Congrès, Guerres, Trump, Obama, Lobbies, Néocons, Interventionniste, Pentagone,

Neutres et impartiaux ? Pourquoi des ‘think tanks’ poussent à la guerre en Syrie

Il semble que plus les compagnies du complexe militaro-industriel donnent d’argent aux think tanks, plus ces think tanks offrent d’arguments en faveur des politiques militaristes les plus rentables pour ces compagnies. C’est un cercle vicieux, mais aucun besoin d’analyses de type think tank pour en comprendre le fonctionnement.

attaque chimique, Syrie, Khan Cheikoun, Douma, Casques Blancs, Trump, Russie, Médias, Propagande,

Syrie – Les accusations d’attaques chimiques suivent toujours le même schéma

Une nouvelle ‘attaque chimique’ présumée en Syrie rappelle la série d’événements similaires de l’année dernière. On nous demande de croire qu’à chaque fois que les États-Unis se retirent de la guerre contre la Syrie, le gouvernement syrien réagit par une ‘attaque chimique’ qui oblige les États-Unis à revenir dans la guerre.

La chute de Sarkozy : la vengeance de Kadhafi et de la Libye

En France, Sarkozy est plutôt vu comme un meneur (à droite) ou un escroc (à gauche). A l’étranger, l’analyse est toute autre. Pour ceux qui sont loin de la politique française, l’ancien président est d’abord et avant tout resté dans les esprits pour son action meurtrière en Libye.