Étiqueté : Otan

Le peuple afghan en a assez de la barbarie impérialiste occidentale

En avril dernier, des pourparlers entre l’Afghanistan, l’Inde, le Pakistan, la Russie et la Chine laissaient entrevoir une sortie de crise pour ce pays ravagé par seize années d’occupation occidentale. Mais quelques mois plus tard, Donald Trump annonçait l’envoi de nouvelles troupes.

Catalogne, Crimée, Donbass, Espagne, Kosovo, ONU, Otan, Québec, Russie, UE, Ukraine, Yougoslavie

La Catalogne et le Kosovo : qui sème le vent récolte la tempête

Il semble inévitable que les autorités catalanes déclareront bientôt leur indépendance et que l’Etat espagnol répondra en abrogeant l’autonomie de cette région, licenciant ainsi les indépendantistes. Dans cette hypothèse, de futures confrontations entre la police et les indépendantistes sont à craindre.

L’état de guerre des USA : juillet 2017

Ceci est la situation de la guerre aux USA en juillet 2017. Irak, Syrie, Afghanistan, Yémen, Honduras, Vénézuela, Colombie, escalade des tensions avec la Corée du Nord, l’Iran, la Russie et la Chine, à quoi il faut ajouter la Somalie et la guerre furtive des drones… État des lieux.

G-20, Hambourg, Merkel, Xi, Trump, sanctions,

Le G-20 sorti tout droit de l’enfer

L’éventuelle histoire future du G-20 de Hambourg pourrait bien commencer par une question posée quelques jours plus tôt par le président Donald Trump – ou plutôt par son rédacteur de discours – à Varsovie : « La question fondamentale consiste à savoir si l’Occident a la volonté de survivre. » – Par Pepe Escobar

Gaslight : manipulation mentale d’État et perversion narcissique

Le terme de psychologie ‘Gaslighting’ vient d’un classique de Hollywood de 1944 intitulé Gaslight. Le gaslighting désigne une tactique de harcèlement moral employée par des pervers narcissiques. Elle a pour but d’induire une anxiété et une confusion extrême chez les victimes, et de les amener à un point où elles n’ont plus aucune foi dans leurs capacités de pensée, de raisonnement et de jugement.

Juste après la Seconde Guerre mondiale, les Anglo-américains ont planifié des frappes nucléaires de masse contre l’URSS

Quelques semaines après la fin de la Seconde Guerre mondiale et la défaite de l’Allemagne, deux alliés de l’Union Soviétique, les États-Unis et la Grande-Bretagne, se sont hâtés de développer des plan militaires destinés à démanteler l’URSS et à anéantir ses villes par des frappes nucléaires massives.

Pourquoi la Nouvelle Guerre froide est plus dangereuse que la précédente

Au sein de la cacophonie ambiante, certains gardent la tête froide et préviennent : la haine irraisonnée est mauvaise conseillère. Selon le professeur émérite de science politique de Princeton Stephen F. Cohen, « L’apparition d’un facteur extrêmement dangereux qui était largement absent de l’ancienne Guerre froide tient aux narratifs politiquement corrects que les médias américains grand public diffusent sans l’ombre d’une critique et qui, tout en étant basés sur des faits discutables, influencent directement la politique de Washington, au risque de déclencher une guerre avec la Russie. »

USA : Il n’y aura pas de retour en arrière sur la russophobie

De plus en plus, la fureur russophobe proprement hallucinante de Washington perd ses allures de pathologie et acquiert les contours bien plus familiers de l’intérêt personnel. Pour résumer, Tous les observateurs attentifs de la géopolitique s’accordent à dire que les dirigeants des USA ont de sérieuses raisons de redouter la Russie. D’où l’hystérie.
La mise au clair de Pepe Escobar

USA : Changement de régime ou changement de système ?

Comment stopper les changements de régime et les guerres incessantes des USA et dans leur sillage, de leurs alliés de l’OTAN et autres ? Les conclusions de l’auteur sont peut-être un peu biaisées, et d’autres possibilités sont peut-être envisageables. Peut-être. Quoi qu’il en soit, le diagnostic qu’il pose dans cet article est aussi valable aujourd’hui qu’au jour de sa publication, en 2004. En d’autres termes, rien n’a changé sinon qu’à force de dépenser en programmes militaires et en guerres, les USA se sont dramatiquement paupérisés.