Étiqueté : Pakistan

Afghanistan, OBOR, BRI, Chine, Russie, OCS, Tillerson, Talibans, Minerai, Route de la soie, One Belt One Road,

Le 11 septembre et l’insoluble drame afghan

La realpolitik dicte aujourd’hui que toute solution, sur le dramatique échiquier afghan, à ce qui s’est traduit pour les USA par 16 ans de guerre, devra impliquer la Chine, la Russie, l’Inde, l’Iran et le Pakistan. – Par Pepe Escobar

Les Rohingya du Myanmar – Des pions dans une guerre par procuration menée par des djihadistes saoudiens

L’attention des médias est dirigée vers des violences ethniques mineures au Myanmar, l’ancienne Birmanie. Selon la presse « occidentale », les Rohingya musulmans sont injustement vilipendés, chassés et tués par des foules bouddhistes et par l’armée dans l’Etat de Rakhine près de la frontière avec le Bangladesh.

Corée du Nord, DPRK, USA, Guerre, Missiles, Défense, Dissuasion, Nucléaire, Troisième guerre mondiale,

Corée du Nord : pourquoi la prolifération nucléaire?

Depuis le début des années 1990, un pays en particulier – les Etats-Unis pour le nommer – s’est à plusieurs reprises affranchi des règles du droit international. On a pu le constater, du Kosovo à l’Irak. La subversion que ce comportement a impliqué a conduit à une grande incertitude en ce qui concerne l’ordre international, qui a tendu à être de plus en plus régi par le principe de « la loi du plus fort ». – Par Jacques Sapir

Chine, Donald Trump, Impérialisme, Inde, Irak, Iran, OCS, Pakistan, Qatar, Route Route de la soie/One Belt One Road, OBOR, BRI, Russie, Syrie, USA, Arabie Saoudite, Route de la soie, Moyen-orient,

L’occident ne réalise pas ce qui se prépare en Eurasie

Lors du sommet annuel de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), fondée en 2001, l’Inde et le Pakistan ont été admis comme membres à part entière. Ainsi, aujourd’hui, l’OCS ne se qualifie pas seulement comme l’organisation politique la plus importante – en termes de territoires et de population – au monde ; elle réunit aussi quatre puissances nucléaires. – Par Pepe Escobar

Paix, harmonie et bonheur, et un déluge de yuans

Une nouvelle sorte de mondialisation, non plus fondée sur la primauté du secteur privé et de la finance, mais sur une initiative géopolitique/économique chinoise d’État adressée à des pays souverains, en d’autres termes une interconnexion organisée par les planificateurs du gouvernement chinois, et inscrite dans le cadre d’un monde multipolaire – c’est comme ça que se présente la méga-aventure eurasienne One Belt, One Road. Suite de la couverture du forum de Pékin, par Pepe Escobar.