Étiqueté : Propagande

La russophobie, symptôme de l’implosion des USA

« Incapable d’accepter la réalité, à savoir que la structure gouvernementale des USA a perdu sa légitimité aux yeux du peuple, que le peuple s’est rebellé en élisant l’outsider Donald Trump, que l’effondrement de la politique habituelle des USA est due à l’atrophie graduelle, sur ces dernières décennies, et à la corruption de son économie capitaliste – la classe dirigeante s’est inventé une excuse en rejetant la faute de sa chute sur la Russie. »

Les États-Unis, la dissonance cognitive et la noyade de la santé mentale

Depuis l’élection de Donald Trump, un vent de panique souffle sur l’establishment des USA. Les factions opposées au « roi mandarine » Trump inventent des narratives catastrophistes en succession rapide, narratives qui sont, selon les mots d’un célèbre blogueur-auteur américain, reprises et amplifiées par le choeur des médias grand public « comme une cantate de Stockhausen pour kazoo et couvercle de poubelle ».
Question : ces narratives teléscopées peuvent-elles déséquilibrer mentalement ceux qui s’efforcent d’y croire ? (spoiler : oui, elles peuvent).

USA : Des psychiatres renommés achetés par les compagnies pharmaceutiques

Nous vivons certes dans une société très différente de celle des USA, mais la vigilance s’impose : La publication médicale britannique The Lancet, la plus renommée au monde, accuse la recherche médicale et plus largement scientifique actuelle d’être gangrenée par des études faussaires ; à Bruxelles, le lobby pharmaceutique fait un travail de sape quotidien, et tout comme aux USA, la psychiatrie française médicalise de plus en plus des états normaux, ce qui permet de prescrire toujours plus de médicaments inutiles, voire toxiques, même à des enfants. Un exemple, les prescriptions de Ritaline (une amphétamine dangereuse) ont déjà explosé en France.

Petit inventaire des méthodes sordides employées par les hommes de Davos pour enfumer les populations et rester au pouvoir

Que ce soit dans sa forme originelle ou dans sa version « néo » post-moderne, le libéralisme est une position Ô combien commune et rebattue. Les libéraux comme Charles Gave, en revanche – anti-euro, anti-UE, anti-mondialistes – sont des oiseaux rares, du moins en France. Quand en plus, la plume est d’une belle causticité, la pensée libre et l’avis pertinent, c’est un vrai plaisir.

Comment repérer de la propagande

Qu’est-ce qui est de la propagande, qu’est-ce qui n’en est pas ? Les faits établis, prouvés, n’en sont pas. La transmission de savoir non plus. En revanche, la perception des faits et la façon dont s’opère la transmission de savoir sont hautement manipulables.

«C’est le plein emploi aux Etats-Unis et bientôt en France! »

Nous nous dirigeons vers des élections à enjeux importants pour la destinée du pays. C’est l’occasion de ressortir quelques données qui permettront de mieux les saisir, par exemple sur la réalité désastreuse du chômage dans la zone néolibérale occidentale. Aujourd’hui les USA, dont cet article écrit en 2015 résume les vraies raisons du vote Trump qui a eu lieu depuis, demain la France ?

Charlot ministre de la vérité

« Que le journalisme commence avec l’établissement de faits et la dénonciation des contre-vérités flagrantes, c’est une telle évidence qu’on se demande comment des titres ont cru y voir le motif d’une rubrique spéciale, en excès de leur habitude ordinaire qui prescrit pourtant depuis des lustres cette exigence presque constitutive de procéder à des vérifications élémentaires. »