Étiqueté : Psychiatrie

Trump, Kim, Jong-un, guerre commerciale, Chine, accord, nucléaire, iranien, Iran, Sanctions, Bolton, Pompeo, Kadhafi, Libye, Corée du Nord, RPDC, dénucléarisation, Israël , Corée du Sud, Prix Nobel, Federal Reserve, Fed, Mnuchin, Navarro, CIA, déficit, S-300, Russie, Chiites,

La Maison-Blanche est-elle un cirque plein de clowns qui se prennent pour des génies ?

Face au spectacle hilarant des multiples voltes-faces de Trump sur sa rencontre au sommet avec Kim Jong-un ou du pétard mouillé de sa guerre commerciale avec la Chine, on pourrait penser trois choses : soit les USA ne veulent en aucun cas de paix et de stabilité, soit leurs représentants sont d’une incompétence inédite dans l’histoire, soit les deux.

USA : Trump, Gina Haspel et la banalisation de la torture

Si une chose devient évidente pour qui suit les actualités des USA au fil des jours, c’est que Donald Trump semble bien décidé à torpiller l’image internationale des USA. Sa dernière trouvaille : proposer la candidature d’une tortionnaire professionnelle à la tête de la plus célèbre agence de renseignements au monde.

Théorie, Complot, Skripal, May, Grande-Bretagne, Royaume-Uni, Salisbury, Novichok, Fentanyl, VZ, Novitchok, Version officielle,

Skripal et le poison de Poutine: la théorie du complot du gouvernement May

Le récit officiel sur l’empoisonnement de Sergei et Yulia Skripal est un pot-pourri d’allégations et d’affirmations dénuées de toute logique qui nous obligeraient, pour les croire, à accepter la chose et son contraire en même temps. Il s’agit en somme d’une théorie du complot, et qui plus est particulièrement mal ficelée.

Syrie, Missiles, Trump, France, Royaume-Uni, Grande-Bretagne, Attaque, Pentagone, Macron, May, Russie, Barzeh,

Frappes de missiles en Syrie : le compte n’est pas bon

Il y a de grandes différences entre le rapport du ministère de la défense russe sur les frappes contre la Syrie et la description du briefing du Pentagone sur le même sujet. Selon le Pentagone, seules trois lieux ont été ciblées. Selon la Russie, beaucoup plus.

Syrie : qui tire les ficelles ?

Frappes contre la Syrie : le danger est qu’ils ne s’arrêteront pas et continueront d’avancer, pour savoir jusqu’où ils peuvent aller dans leurs tentatives pour affaiblir le gouvernement Assad et soutenir leurs alliés djihadistes sur le terrain, avant de déclencher une réaction russe. C’est de la folie.

Arabia Saoudite, Saoudien, USA Trump, May, France, Guerre, Mondiale, Russie, Syrie, Attaque chimique, Douma, Skripal,

Les quatre cavaliers de l’apocalypse au grand galop

L’assaut des médias a dépassé l’attaque de Salisbury qui « ne pouvait être que russe », sauf que c’était faux, et qui était extrêmement mortelle, sauf que c’était faux aussi. Il se concentre désormais sur une attaque par armes chimiques à Douma « qui ne peut provenir que » du régime Assad soutenu par la Russie, sauf qu’il n’y a aucune preuve de cela non plus…