Étiqueté : Psychologie sociale

Peak oil, ressources, décroissance, croissance, crise, crises, avenir, réformes, UE,

Des fourmis et des hommes

Même si ce texte reflète avant tout les préoccupations de l’auteur quant à l’avenir énergétique de nos sociétés, il peut être lu à beaucoup d’autres niveaux aussi. Capitalisme néolibéral, prédation de pays du tiers-monde, divisions sociales irréductibles et troubles mentaux en expansion dans tout l’Occident… nous ressemblons de plus en plus à ce personnage décrit dans l’article, l’homme-fourmi qui tourne en rond, à l’aveuglette, dans sa quête d’un bonheur inaccessible – et qui finit par mourir de faim à quelques mètres d’une source de nourriture.

Trump, media bias, propaganda, anti-trump, coverage,

Une étude de Harvard révèle l’ampleur des biais médiatiques contre Trump

Une nouvelle étude majeure de l’université de Harvard a révélé la véritable étendue des biais des médias dominants contre Donald Trump. Selon leurs évaluations, le ton de quelques-unes des plate-formes médiatiques était négatif dans 98% de leurs reportages et articles, un taux d’hostilité beaucoup plus important que pour les 100 premiers jours des trois administrations précédentes.

Propagande, médias, fake news,

Propagande à tous les étages

« Un groupe d’« experts en sécurité » venant de 27 pays s’est réuni à Prague pour une conférence sur la menace que fait peser la Russie sur les élections démocratiques en Occident. Entre autres choses, les délégués ont discuté d’un rapport publié jeudi par le programme Kremlin Watch du groupe de réflexion European Values, intitulé 35 mesures en 15 étapes pour renforcer la résilience du processus électoral démocratique.

Hitler propagande nazi nazis, maison,

Années 30 : Comment la ‘guimauve’ des médias a aidé Hitler à accéder au pouvoir

Comme nous le savons désormais à la suite des travaux d’historiens comme Anthony Sutton, Jacques R. Pauwels, Edwin Black, Charles Higham ou encore David Talbot, les USA et plus généralement, le grand capital n’étaient en rien opposés à Adolf Hitler, bien au contraire : pour eux, il représentait un bon placement et une garantie contre le communisme qui, à la suite de la Révolution d’Octobre 1917 en Russie, menaçait de s’étendre progressivement à toute l’Europe.

souverainisme, France, souveraineté,

Victoire et défaite des idées souverainistes

« Une contradiction forte marque la période actuelle. Le premier tour de l’élection présidentielle a révélé la victoire culturelle des idées souverainistes. Le second tour a entériné leur défaite. Les causes de cette défaite sont multiples. » – Par Jacques Sapir

Emmanuel Clinton et la révolte des élites

« Donc, en fin de compte, l’Occident a été sauvé par l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la France : soulagement à Bruxelles, une eurozone pleine d’entrain, et des reprises boursières sur les marchés d’Asie. Cela a toujours été une évidence. Après tout, Macron était approuvé par l’UE, déesse des marchés, et par Barack Obama. Et il était totalement soutenu par la classe dirigeante française. C’était un référendum sur l’UE – et l’UE, dans sa configuration actuelle, a gagné. »

Réflexions sur la notion de Peuple

Que l’on soit croyant ou non, un texte qui donne des indications historiques et sociologiques précieuses sur le glissement, également dénoncé par des penseurs comme Jean-Claude Michéa, de l’image idéalisée du peuple en tant que prolétariat héroïque nourrie par des entités comme le PCF en son temps, au populo « Dupont-Lajoie » méprisable et corvéable à merci actuel. Qu’est-ce qui a provoqué une régression et une inversion de perspective pareilles ?

GPA Ovocytes féminisme UE Europe Etats-Unis,

Quand les féministes de gauche et les catholiques conservatrices s’unissent

Les catholiques conservateurs et les féministes de gauche se retrouvent souvent à l’opposé dans les débats politiques, notamment sur ce que les femmes peuvent faire ou non de leurs corps. Malgré tout, en Europe, il y a une question liée aux droits des femmes sur laquelle l’Église catholique, qui est bien connue pour ses positions pro-vie, trouve un terrain d’entente avec les féministes pro-choix : la GPA.

De l’antirussisme

« Pour nous l’antirussisme en cours aujourd’hui d’une façon dévastatrice et littéralement insensée est totalement, absolument une pathologie. Cela signifie que “l’Occident” est malade et que son antirussisme n’a rien à voir avec une situation politique, stratégique, etc., en connexion directe, de confrontation, d’antagonisme ou de toute autre sorte, avec la Russie, – même s’il y a par ailleurs, objectivement parlant, des causes possibles, qui restent entièrement à déterminer, de situations de confrontation, d’antagonisme, etc. C’est de cette maladie que nous parlons. »

Baril, bombe, Syrie,

L’énigme des bombes-baril

Craig Murray, un des collaborateurs de Wikileaks, met le doigt sur un phénomène orwellien très intéressant : la force des mots et des symboles pour maquiller et déformer les réalités de terrain. Ou comment manipuler son audience seulement en choisissant tels mots plutôt que tels autres, sans même avoir à se préoccuper de leur définition ou des réalités qu’ils recouvrent, juste pour leur effet immédiat et pour déclencher des réactions pavloviennes dans le public, qui se retrouve ainsi littéralement enfermé dans une vision du monde déconnectée de la réalité.