Étiqueté : Psychologie sociale

T.S. Eliot, Prufrock, Célibataire, Timidité, Manque, Assurance, Narcissisme, égoïsme, Empathie, Solitude, Indécision, Engagement, Pornographie, Porno, Génération Y, Amis, Relations,

L’Amérique, les tueries de masse et le néant

Dans une nation affligée par des engouements de masse, des tocades, des passions et les dernières lubies-en-date-qui-font-fureur, le meurtre de masse est un jackpot pour nihilistes – ce qui soulève la question : pourquoi les USA en produisent-il autant ?

Les « morts de désespoir », une vague de mortalité qui frappe les USA

C’est une tendance des plus inquiétantes aux USA : le nombre de ceux que les médias du pays appellent les « morts de désespoir » – à savoir des gens qui partent avant l’heure sans cause extérieure telle que des maladies ou des homicides, mais à la suite de surdosages de drogue, d’atteintes hépatiques liées à une surconsommation d’alcool et de suicides purs et simples – est en train d’exploser…

L’infrastructure de la joie

Si le bonheur est avant tout apporté par le contact avec les autres, il n’en est pas moins vrai qu’un environnement chaleureux y a également sa part. Nous le savons tous, architectes et urbanistes compris. Alors pourquoi notre environnement urbain contemporain est-il aussi froid, terne et monochrome ?

« Schizophrénie culturelle » : les médias privilégient l’émotionnel et divisent la société

Aux USA comme dans toute leur zone d’influence, dont la France, les faits comptent de moins en moins pour les médias grand public et les ressentis, le story-telling, les culpabilisations diverses, les anathèmes sommaires et autres manipulations émotionnelles prennent une place de plus en plus importante – Au détriment de la société toute entière.

Mérite, talent, effort, naissance, pugnacité, psychologie, facteur, chance, monde juste,

La croyance à la méritocratie n’est pas seulement fausse, elle est nuisible

La méritocratie est devenue un idéal social de premier plan. Des politiciens de tout le spectre idéologique reviennent de façon récurrente au thème selon lequel les récompenses de la vie — argent, pouvoir, emplois, admission à l’université — devraient être distribuées en fonction des compétences et des efforts de chacun. Doit-on continuer à promouvoir cette idée ?