Étiqueté : Publicité

Baisse de QI en Occident : et si notre « fake culture » était en cause ?

Le terme « fake news » est désormais omniprésent dans les débats politiques. Bien qu’il désigne quelque chose de flou, la dissémination de fausses informations destinées à influencer les votes, un autre « fake » est bien réel et concret : celui de médias qui attribuent une valeur culturelle à des produits purement commerciaux.

Solitude, dépression, drogues, alcool, consommation, plaisir, achat, consommer, bonheur, science, neurosciences, consumérisme, société de consommation, addictions, social, société,

Le plaisir et le bonheur, des frères ennemis

Le Dr Lustig est professeur à l’université de Californie, où il se spécialise en neuroendocrinologie et obésité de l’enfant. Il a écrit ‘The Hacking of the American Mind’ (Le Piratage du cerveau américain), dans lequel il révèle l’énorme amalgame qui existe dans la culture occidentale entre le plaisir et le bonheur, dont il explique que ce sont deux choses totalement différentes.

Médicaments inutiles, santé, lobby, pharmaceutique, psychiatrie, marketing, inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, Prozac, Zoloft, Floxyfral, Deroxat, Divarius, Seroplex, Seropram, Aderall, Ritaline, Vyvanse, statines, cholestérol, reflux gastro-oesophagien, Big Pharma, placebos, New England Journal of Medicine, psychotropes, TDAH, TDA/H, troubles oppositionnels, troubles obsessionnels compulsifs, TOC, bipolaire, opiacés, hyperalgésie,

Les patients sont-ils la meilleure force de vente de Big Pharma ?

Les grandes entreprises pharmaceutiques, dont le marketing agressif a fait monter de 85% en vingt ans le nombre de prescriptions délivrées à la population américaine, adultes et enfants, sont aussi implantées dans l’UE et par conséquent en France, où elles tentent également de faire progresser leurs intérêts par un lobbying incessant. La vigilance s’impose.

Euthanasie, suicide, suicide assisté,

Le suicide assisté/l’euthanasie, un nouveau marché d’avenir ?

Aujourd’hui, les populations des pays développés présentent un point commun : elles vieillissent. Mieux, grâce aux avancées de la médecine, les plus de soixante-cinq ans représentent une tranche d’âge en plein développement, qui reste en bonne santé t vit plus longtemps. De plus, elle jouit en moyenne d’un bon pouvoir d’achat. Mais, bémol, c’est une population oisive, « improductive », dont le poids financier des retraites va rapidement poser un problème aux plus jeunes.

George Creel, Propagande, Relations publiques, Première Guerre mondiale, Ivy Lee, Creel Committee,

Il y a 100 ans : premier exercice de propagande de masse avec la commission « Creel »

Qu’il s’agisse de permettre la mise en oeuvre de stratégies de communication ou de les commenter (quand ce n’est pas les deux à la fois), très nombreux sont les articles et les émissions politiques des médias dominants qui relèvent du marketing politique – dont voici l’origine.

Propagande, Médias, Média, Fake news, Terre plate, Sondage, Théorie du complot, Complotisme, Conspirationnisme,

Une brève histoire de la propagande

Que ce soit pour vendre un produit, une nouvelle loi, un candidat à la présidence, un coup d’État ou une guerre, la propagande (propagande, publicité, relations publiques, communication, gestion de la perception : cinq dénominations pour une seule et même industrie) est devenue le premier moyen de communication entre les décideurs (politiciens, multinationales, banques, etc) et le reste de la population.

Publicité, sexe fait vendre, sexe vendeur, vendeur,

Non, le sexe ne fait pas vendre

Croyons-en le nom du site dont vient l’article ci-après (Money.ish) : si le sexe faisait vendre, ils le diraient. Mais une méta-analyse est venue pulvériser une idée reçue tellement ancrée que personne n’avait pensé à la vérifier auparavant…

Pourquoi les pauvres votent pour des partis néolibéraux

Aliénation consumériste, identification à des images de prospérité ou à une supposée élite, rôle de la publicité… en quelques mots très simples, les raisons pour lesquelles des masses d’électeurs des couches populaires votent régulièrement pour des partis pro-finance internationale et pro-multinationales.