Étiqueté : Route de la soie/One Belt One Road

La matrice coréenne

Le ministre de la défense à Séoul a proposé des discussions avec la Corée du Nord dans le village frontalier de Panmunjom. Pyongyang peut également être en faveur de discussions – comme il l’a déjà indiqué. Mais il peut y avoir des préconditions, par exemple la suspension des provocations annuelles représentées par les exercices militaires conjoints entre la Corée du Sud et les USA. L’enjeu, la nouvelle Route de la soie eurasienne. – Par Pepe Escobar

Syrie, Route de la soie, Belt and Road, One Belt One Road, Syrie, Chine, Russie, Reconstruction,

La nouvelle Route de la soie passera par la Syrie

Pendant qu’à Paris, les présidents des USA et de la France parlent d’établir une « feuille de route » pour la Syrie, la Chine est déjà sur place, contrats en main, pour mener à bien des projets de recontruction et avancer sur sa feuille de route à elle, la nouvelle Route de la soie et l’intégration eurasienne. – Par Pepe Escobar

G-20, Hambourg, Merkel, Xi, Trump, sanctions,

Le G-20 sorti tout droit de l’enfer

L’éventuelle histoire future du G-20 de Hambourg pourrait bien commencer par une question posée quelques jours plus tôt par le président Donald Trump – ou plutôt par son rédacteur de discours – à Varsovie : « La question fondamentale consiste à savoir si l’Occident a la volonté de survivre. » – Par Pepe Escobar

Route de la soie, One Belt One Road, Afghanistan, Taliban, Talibans, Daech, Chine, Russie, OCS,

Paranoïa sur la Route de la soie afghane

La nouvelle Route de la soie, alias Initiative Belt and Road, arrivera-t-elle à traverser un jour l’Hindou Kouch ? Tous ceux qui tenteront de « reconstruire » l’Afghanistan auront du pain sur la planche. Toutefois, le succès de la nouvelle Route de la soie chinoise dépendra beaucoup des progrès accomplis. – Par Pepe Escobar

Chine, Donald Trump, Impérialisme, Inde, Irak, Iran, OCS, Pakistan, Qatar, Route Route de la soie/One Belt One Road, OBOR, BRI, Russie, Syrie, USA, Arabie Saoudite, Route de la soie, Moyen-orient,

L’occident ne réalise pas ce qui se prépare en Eurasie

Lors du sommet annuel de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), fondée en 2001, l’Inde et le Pakistan ont été admis comme membres à part entière. Ainsi, aujourd’hui, l’OCS ne se qualifie pas seulement comme l’organisation politique la plus importante – en termes de territoires et de population – au monde ; elle réunit aussi quatre puissances nucléaires. – Par Pepe Escobar

Iran, Arabie Saoudite, Qatar, Syrie, Chine, Route de la soie, One Belt One Road, Trump, Riyad,

Du sang sur les rails de la nouvelle Route de la soie

Il est consternant pour Pékin d’observer les phases de l’affrontement incertain entre l’Arabie Saoudite et le Qatar. Aucun dénouement n’est en vue ; les scénarios plausibles comprennent même un changement de régime et un bouleversement sismique au Moyen-Orient. Et du sang sur les rails en Asie du Sud-Ouest ne peut que se traduire par des problèmes futurs majeurs pour la nouvelle Route de la soie – Par Pepe Escobar

Eurasie, Route de la soie, Chine, UE, France, Macron, Trump, Goldman Sachs, Développement, Bilderberg, Gazprom, Pipeline,

L’intégration eurasienne rencontre « l’Amérique d’abord »

Suite de l’épopée de l’intégration eurasienne pilotée par la Chine via le méga-chantier de la nouvelle Route de la soie, avec d’un côté de l’Atlantique, à l’Ouest, un gouvernement en proie à une crise interne et un président apparemment inconséquent doté de conseillers principalement issus de Goldman Sachs (les champions incontestés du capitalisme financiarisé mondial, dit « de casino ») et du Pentagone ; de l’autre côté, un pays qui mène un effort capitaliste « à l’ancienne » (et qui pis est, conçu par l’Etat) à l’échelle d’un continent entier.

Daech, Terrorisme, Iran, Albanie, Kosovo,Tony Blair, CIA,

Djihad 2.0 : le prochain cauchemar en préparation

Pendant que les nouvelles Routes de la soie s’étendent sur l’Europe centrale, des manoeuvres contre divers pays (l’Iran, la Turquie, la Russie, les populations slaves de Macédoine et peut-être même les infrastructures construites, précisément, dans le cadre desdites Routes de la soie) s’y trament. Le tour d’horizon de Pepe Escobar.

Iran, Rohani,

L’Iran parie sur l’avenir avec le réformiste Rohani

« L’histoire retiendra aussi que l’Iran – un mélange complexe de théocratie et de démocratie – est allé aux urnes et cette fois encore, a choisi un réformiste ouvert sur le monde, exactement au moment où le président Trump a entamé son premier voyage à l’étranger, dans le monde musulman, par la visite d’une théocratie totalitaire, l’Arabie Saoudite, qui est obsédée par l’idée de fomenter des divisions entre sunnites et chiites. »

Paix, harmonie et bonheur, et un déluge de yuans

Une nouvelle sorte de mondialisation, non plus fondée sur la primauté du secteur privé et de la finance, mais sur une initiative géopolitique/économique chinoise d’État adressée à des pays souverains, en d’autres termes une interconnexion organisée par les planificateurs du gouvernement chinois, et inscrite dans le cadre d’un monde multipolaire – c’est comme ça que se présente la méga-aventure eurasienne One Belt, One Road. Suite de la couverture du forum de Pékin, par Pepe Escobar.