Étiqueté : Russie

Cinq leçons de l’attaque contre l’Arabie Saoudite

Après l’attaque du 14 septembre dernier, les dégâts matériels sur les installations pétrolières saoudiennes sont considérables – mais encore plus considérables en sont les retombées régionales et internationales actuelles, et potentielles pour l’avenir. Cinq points pour entamer la liste, par Richard Labévière

Turquie, Russie, Dollar, système, paiement, SWIFT, MIR, monopole, dollar, rouble, lire, souveraineté, Syrie, OTAN, dédollarisation, Kurdes, YPG,

Turquie-Russie : une entente cordiale en gestation

Comme chacun sait, la Turquie a attaqué les rebelles kurdes au nord de la Syrie, au risque de s’aliéner le principal acteur de l’Otan, les USA. Que manigance Erdogan, pourquoi la Russie le soutient-il et pour la Syrie, quelles seront les retombées potentielles de cette entente ?

La stratégie du chaos : les guerres de Syrie

A l’occasion d’une rencontre autour de son livre ‘Les Guerres de Syrie’, des notes précises et révélatrices sur l’origine religieuse des néocons des USA, la collusion de l’Occident avec l’islamisme, les tentatives ratées ou non de coups d’Etat des USA et du Royaume-Uni au Moyen-Orient à partir de la fin de la Deuxième guerre mondiale, la montée en puissance diplomatique de la Russie et bien plus encore, de la part de Michel Raimbaud.

théorie, complot, Russiagate, Trump, Démocrates,

Trump ordonne un retrait américain de Syrie. Cette fois, cela pourrait être vrai

Trump ne veut pas que les troupes américaines soient prises dans un feu croisé entre les Turcs et les Kurdes, et annonce leur retrait du nord de la Syrie, laissant le champ libre au président turc Erdogan pour une attaque contre les Kurdes. Quelles seront les retombées de cette décision pour les autres belligérants et acteurs locaux ?

L’Ukraine, gagnante de la procédure de destitution de Trump

La controverse sur la conversation téléphonique entre le président américain Donald Trump et le président ukrainien Vladimir Zelensky au sujet des intérêts d’affaires du fils de l’ancien vice-président Joe Biden a un effet secondaire positif sur le conflit en Ukraine…

Comment les Houthis ont renversé l’échiquier

Ce qui s’est passé samedi dernier avec l’attaque houthie contre l’Arabie Saoudite bouleverse la donne géopolitique mondiale, sans même parler des structures militaires conventionnelles et des stratégies fondées sur des armements lourds, qui vont être à revoir de fond en comble, et de la question de la sécurisation des zones pétrolières et gazières alliées des USA. Un casse-tête pour think tanks washingtoniens. Par Pepe Escobar

Pendant ce temps, le Grand jeu énergétique…

Excellente synthèse sur l’une des marottes d’Entelekheia, le retour de la paix au Moyen-Orient via sa reconfiguration et son rattachement à l’Initiative Belt and Road chinoise (nouvelle Route de la soie), outre de précieuses indications sur la nouvelle donne énergétique en progression sur le continent eurasien. Article des Chroniques du Grand jeu.

Une attaque contre l’Iran serait une attaque contre la Russie

Moscou propose une vision diamétralement opposée aux sanctions, menaces et guerres économiques occidentales, qui la rapproche de Téhéran. Et la coopération russo-iranienne va devenir manifeste avec l’exercice naval conjoint prévu par les deux pays dans le détroit d’Ormuz. – Par Pepe Escobar

Chine, Donald Trump, Impérialisme, Inde, Irak, Iran, OCS, Pakistan, Qatar, Route Route de la soie/One Belt One Road, OBOR, BRI, Russie, Syrie, USA, Arabie Saoudite, Route de la soie, Moyen-orient,

Turquie-Chine, le sultan à la cour du Roi Dragon

Un article publié il y a quelques jours dont les événements, depuis, ont corroboré la justesse. Alors que la Turquie commence à recevoir des parties du système de défense antimissile russe S-400 dans le silence – probablement dû à la sidération – du Pentagone, le Congrès des USA réclame à cor et à cris des sanctions contre le « faux frère » turc. Qui n’en a cure. Voici pourquoi.

La guerre pour l’Arctique aura-t-elle lieu ?

La glace de l’Arctique fond, ce qui offre de nouvelles possibilités économiques aux États de l’Arctique, tout en durcissant la concurrence entre eux. Ces intérêts opposés peuvent-ils conduire à une guerre à grande échelle dans la région ?