Étiqueté : Syrie

Irak, Syrie, Iran, Liban, Daesh, EI, évacuation, Daech, USA, Trump, Raqqa, Damas, Frontière, Kurdes,

L’échec de la politique américaine ouvre la frontière irako-syrienne et la route Iran-Beyrouth

« L’élimination imminente de la menace que représente l’EI a donné lieu à une rare rencontre. Le chef d’état-major iranien, le ministre syrien de la Défense et le chef d’état-major irakien se sont réunis à Damas, la capitale syrienne, et ont décidé de rouvrir les frontières entre l’Irak et la Syrie. » – C’est une nouvelle majeure pour l’avenir de quatre pays : l’Iran, l’Irak, la Syrie et le Liban, quatre pays-étapes de l’ancienne et future Route de la soie.

New York Times, Washington Post, Khashoggi, Syrie, Daech, EI, journaliste, médias, Ben Salmane, réformiste, Bezos,

Moyen-Orient : nouvel axe Turquie-Iran-Qatar, l’Arabie Saoudite furieuse

Les conséquences de plus de huit années de guerre en Syrie ont changé la dynamique régionale d’une manière imprévue pour les États-Unis et leurs alliés. Grâce à des documents fuités, nous savons depuis un certain temps déjà que l’objectif provisoire de Washington était, à tout le moins, de déstabiliser le gouvernement Assad dans l’espoir de réduire l’influence iranienne. Cette stratégie anti-Assad s’est retournée ses auteurs…

Démocrates, novembre, élections, économie, USA, Etats-Unis, Républicains, Congrès, Sénat, Trump, Russiagate, Kavanaugh, Hillary, Clinton,

Les mystères de Trump : des incohérences incohérentes

L’un des thèmes récurrents de la campagne de Trump était que les ingérences des USA chez les étrangers n’étaient pas à l’avantage du pays et que les guerres étaient un gaspillage des ressources ; c’était mauvais pour les affaires, pour tout dire. Aujourd’hui, Trump se contredit, lance des missiles et des opérations de changement de régime, mais de façon erratique et particulièrement incompétente…

Syrie, Douma, BBC, Propagande, rebelles, Jaish al-islam, mise en scène, attaque, gaz, chlore, sarin, Assad, Missiles, Trump, France, Royaume-Uni, OIAC,

Un producteur de la BBC : « Je peux prouver que l’attaque chimique de Douma était une mise en scène »

Dans un nouvel et incroyable rebondissement, les médias grand public semblent avoir été dénoncés une fois de plus comme une simple extension de la politique étrangère de l’État, et ce précisément par un membre de leur propre camp, celui-là même qui manipule l’opinion en faveur d’un changement de régime en Syrie.