Étiqueté : Terrorisme

Tikrit et Nadjaf : le martyre et l’extase

De Tikrit et Nadjaf, Irak – Rien, absolument rien ne vous prépare à revivre, sur place, le souvenir de ce qui entrera dans l’histoire comme le lieu des pires atrocités de Daech/Etat islamique en Irak ou en Syrie depuis que ce culte de la mort est entré en force à travers la frontière à l’été 2014 : le massacre de Speicher du 12 juin 2014, quand presque 2000 recrues de l’armée irakienne ont été assassinées sur les berges du Tigre, près de Tikrit.

Les raids saoudiens pulvérisent le patrimoine du Yémen

La guerre contre le Yémen est une guerre occultée : plus de 4 mille morts, un million de personnes déplacées en interne, 21 millions de personnes sans accès constant à l’eau et la nourriture. À la dévastation subie par la population civile s’en ajoute une autre : celle des immenses richesses archéologiques et architecturales d’un pays qui a été le berceau de la civilisation arabe et islamique.

Arabie saoudite, Qatar, terrorisme, salafisme, islamisme, mosquée, mosquées, abou hamza, theresa may, Tories, Labour, Corbyn,

Royaume-Uni : Un rapport appelle à une enquête sur les financements de l’extrémisme islamiste par les États du Golfe

L’une des raisons possibles des résultats calamiteux des Tories menés par Theresa May dans les élections britanniques du 8 juin dernier était un rapport commandé en 2015 par David Cameron sur les financements et le soutien à des groupes djihadistes, qui se trouverait désigner notamment l’Arabie Saoudite, et que le gouvernement May a décidé de ne pas publier à cause de sa « sensibilité ». Aujourd’hui, la pression sur le gouvernement May s’accroît à la suite de la publication d’un nouveau rapport sur les financements de l’extrémisme salafiste-wahhabite au Royaume-Uni.

Arabie Saoudite, Qatar, Washington,

Le château de cartes saoudien, vu de l’intérieur

Rien de surprenant si tous les grands acteurs de la géopolitique prévoient aujourd’hui des scénarios de guerre – même si les Allemands sont les seuls à s’en inquiéter publiquement. Le Qatar est un observateur de l’OTAN. Doha tient ferme ses positions ; elle ne cédera pas aux exigences absurdes des Saoudiens. Et ensuite, est-ce que Ben Salmane – le « leader » le plus dangereux de la géopolitique actuelle – va perdre la face ou va-t-il déclencher encore une autre guerre démentielle, ingagnable, cette fois en envoyant toute la planète dans des convulsions ? – Par Pepe Escobar